Accueil > Etudes et statistiques > Relations du travail et santé au travail > 2,1% des actifs de la région vont au travail en vélo

2,1% des actifs de la région vont au travail en vélo

| Publié le 18 janvier 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En Centre-Val de Loire, 2,1 % des actifs utilisent le vélo pour se rendre sur leur lieu de travail. Si la voiture reste largement prédominante, l’usage de la bicyclette est un peu plus fréquent qu’en moyenne nationale et est privilégié par les jeunes et les seniors, surtout en milieu urbain.

Drobot Dean - Fotolia

Le développement du réseau cyclable et la mise en place en libre accès de vélos dans les grandes agglomérations (vélo+ à Orléans ou vélocity à Tours) concourent à son utilisation pour les déplacements urbains.
En 2015, l’utilisation du vélo pour se rendre sur le lieu de travail, par les actifs ayant un emploi, est légèrement supérieure en Centre-Val de Loire qu’en moyenne nationale  : 2,1 % pour 1,9 % en France.

Les courtes distances privilégiées

Le vélo, comme la marche, est plus souvent utilisé pour des trajets de courte distance pour se rendre au travail. En deçà de 3 kilomètres, la part d’actifs l’utilisant est deux à trois fois plus importante qu’en moyenne, soit un actif sur dix-huit. Toutefois, sur cette distance trois fois plus d’actifs optent pour la marche à pied (un sur six).

Plus d’adeptes à Tours qu’à Orléans

Dans la région, Tours se distingue particulièrement avec 7 % d’actifs qui utilisent le vélo, soit près de 3 points de plus qu’à Orléans. Pourtant l’agglomération tourangelle compte 280 kilomètres de pistes cyclables répertoriées, contre 428 pour celle d’Orléans. Tours est ainsi au 5e rang des villes de plus de 100 000 habitants, au même niveau que Toulouse, concernant l’usage du vélo pour se rendre au travail.

Le vélo séduit les jeunes et les séniors

L’utilisation du vélo est maximale chez les 15-24 ans et les 60-74 ans. La bicyclette est plus utilisée par les hommes actifs que par les femmes actives (+ 0,8 point).
La pratique du vélo pour se rendre au travail est plus fréquente pour les personnes seules que pour celles vivant en couple (respectivement 3,3 % et 2,6 %). Avoir des enfants, surtout en famille monoparentale, diminue encore l’usage du vélo pour aller travailler.

Consulter l’intégralité de l’étude de l’INSEE Centre-Val de Loire

En savoir plus :

Méthodologie de l’enquête
Les résultats sont issus de l’enquête annuelle de recensement de la population de 2015. Les personnes recensées indiquent le mode de transport qu’elles utilisent principalement pour aller travailler. Le champ est constitué des personnes âgées de 15 à 74 ans ayant un emploi ou en apprentissage, en France hors Mayotte.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics