Accueil > Travail et relations sociales > Lutte contre le travail illégal > 8,6% de français ont travaillé sans être déclarés entre 2012 et (...)

8,6% de français ont travaillé sans être déclarés entre 2012 et 2015

| Publié le 18 janvier 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une première enquête pilote sur le travail dissimulé a été menée en juin 2015 par le CREDOC, à la demande du Ministère de l’économie et des finances (DGE et DNLF). Elle révèle que 3,9% de la population interrogée reconnait avoir travaillé de manière dissimulée au cours du mois dernier et 8,6% entre 2012 et 2015.


Les 2/3 des Français considèrent qu’au moins 20% de leurs compatriotes travaillent de manière non déclarée. Mais, 51% d’entre eux pensent que leur entourage n’est pas concerné.
53% des travailleurs dissimulés sont des salariés ou exerce pour leur propre compte, 21% sont demandeurs d’emploi, 18.2% sont étudiants et 7.8% sont retraités ou personnes au foyer.
Les secteurs les plus touchés sont la construction (21%), l’hébergement et la restauration (20%), ainsi que les arts et spectacles (9%). Ces trois secteurs représentent la moitié du travail non déclaré.

Souvent un revenu d’appoint

L’emploi dissimulé constitue pour la majorité des personnes interrogées une activité à temps partiel et, pour près de la moitié des personnes, un emploi en complément d’un emploi déclaré. La rémunération horaire pour le travail dissimulé est en moyenne de 10€ de l’heure, c’est-à-dire supérieure au SMIC horaire (au 1er janvier 2015, le SMIC horaire était de 7,53€ net).

Services à la personne : 20% des utilisateurs auraient recours à des emplois non déclarés

27% des travailleurs non déclarés exercent une activité dans les services à la personne (ménage, garde d’enfants à domicile, assistance aux personnes âgés…).
14,3% des personnes interrogées ont indiqué avoir employé une personne à domicile le mois dernier dans des activités de ménage, de garde d’enfants, ou d’aide à domicile. 20% ont admis avoir fraudé, soit en dissimulant une
partie des heures effectuées, soit en dissimulant une partie des sommes versées.

En savoir plus :

Méthodologie retenue pour l’enquête pilote
Ce document présente les principaux résultats de questions insérées à la demande de la DGE et la DNLF dans l’enquête permanente du CRÉDOC sur les « Conditions de vie et Aspirations » de la population ; laquelle a été réalisée en face-à-face en juin 2015, auprès d’un échantillon de 2 004 personnes de 18 ans et plus, vivant en France, représentatives de la population française, sélectionnées selon la méthode des quotas (région, taille d’agglomération, âge, sexe, professions et catégories socio-professionnelles). Un redressement final est effectué pour assurer la représentativité par rapport à la population nationale.

--

->Articles du même thème :

 
Liens
Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
 
Travailler mieux
 
Egalité professionnelle
 
L'emploi des seniors
 
Demande d'homologation de rupture conventionnelle
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics