Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Associations : stress au travail, parlons-en !

Associations : stress au travail, parlons-en !

| Publié le 2 janvier 2020 | Dernière mise à jour le 11 décembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Comment détecter les risques psychosociaux pour mieux les prévenir ? C’est pour accompagner les acteurs du secteur associatif dans cette démarche que la Direccte et ses partenaires ont organisé deux matinées d’information et de sensibilisations. Reportage.

Ils étaient une petite cinquantaine le 21 novembre dernier à Orléans et une quinzaine le 3 décembre à Chartres. Responsables ou membres d’associations locales intervenant dans des secteurs très divers : sportif, environnement, social et médico-social… Tous avaient pour point commun d’employer des salariés et à ce titre, d’avoir une responsabilité en matière de santé au travail.

"Le secteur associatif est concerné par les RPS"

« La prévention des risques psychosociaux (RPS) est une des priorités du troisième Plan régional de santé au travail (PRST 3), rappelle Julien Collignon, ingénieur de prévention à la Direccte Centre-Val-de-Loire. Le plan prévoit notamment des actions d’information auprès des entreprises de la région. Nous avons constaté que le secteur associatif est concerné par cette problématique. » Un travail partenarial qui a également impliqué la Carsat Centre Val de Loire, les services de santé au travail interprofessionnel du Loiret (CIHL) et d’Eure-et-Loir (Sistel) ainsi que la Mutualité sociale agricole (MSA).
« Nous avons élaboré ensemble le contenu de ces deux matinées, explique Sophie Douguet, référente RPS à la Carsat Centre Val de Loire, avec l’objectif d’une animation participative. Il s’agissait en effet de dédramatiser le sujet tout en suscitant une prise de conscience des facteurs de risque. Enfin, nous souhaitions leur donner des éléments de méthode afin qu’ils puissent enclencher leur démarche de prévention des RPS et leur présenter toutes les ressources et interlocuteurs à leur disposition pour les aider.  »

L’interactivité avant tout

Pour commencer, les participants ont été invités à se lever et à se déplacer d’un côté ou l’autre de la salle afin de manifester leur approbation, ou non, face à quelques idées reçues : « un peu de stress, ça ne fait pas de mal ; au contraire ça booste » ou « le stress au travail, c’est souvent de la faute du manager »... Chacun, qu’il soit dans le camp des pour ou des contre, était invité à argumenter sa position.
C’est ensuite à partir d’un petit film mettant en situation une jeune cadre employée dans le secteur de l’assurance que les participants ont été amenés à analyser plus en profondeur tous les éléments organisationnels qui peuvent être à l’origine de RPS. Enfin, chacun a pu débattre au sein de petits groupes sur les facteurs de RPS qui pourraient être présents dans leur propre structure et les solutions à apporter.
Autant de séquences qui ont à la fois permis d’illustrer la diversité et la complexité des risques psychosociaux et la nécessité de s’engager dans une démarche participative impliquant les salariés. « Je suis venue à cette réunion pour m’informer sur ces risques et m’approprier les éléments d’analyse, témoigne Sandrine Michaud, chargée de mission régionale pour le Dispositif local d’accompagnement -DLA (BGE Centre Val de Loire). Je suis chargée d’accompagner les associations employeuses dans leur développement et la gestion de leurs emplois . Aussi, il est essentiel que les chargés de mission DLA soient en mesure de connaître ces risques pour les intégrer dans leurs diagnostics et mieux les analyser. J’ai trouvé la démarche intéressante : tant sur le recul nécessaire face aux idées reçues que sur le partage des problématiques que chacun rencontre. Enfin, j’ai pu prendre des contacts qui nous permettront de poursuivre ce travail. »
Un premier bilan positif pour une action qui sera poursuivie en 2020 sur les autres départements de la région.

--

Webmestre |