Direccte Centre-Val de Loire
Accueil > COVID-19 > Formation et insertion professionnelle > Baromètre 2020 de l’insertion des jeunes diplomés (APEC)

Baromètre 2020 de l’insertion des jeunes diplomés (APEC)

| Publié le 4 juin 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’Apec effectue un suivi de la situation professionnelle des jeunes diplômé·e·s de l’enseignement supérieur 12 mois exactement après l’obtention de leur diplôme. Une insertion globalement réussie pour la promo de 2018, des situations différentes selon le type d’entreprise mais des difficultés qui persistent en plus du Covid-19.

L’observatoire de l’Apec réalise des études pour mieux comprendre le marché de l’emploi des cadres et anticiper les tendances à venir, en matière de modalités de recrutement et de fidélisation, de processus de mobilité, d’évolution des métiers et des compétences. Une étude sur l’insertion des jeunes diplômes de niveau Bac +5 a été publiée en mai 2020, en voici les points principaux :

L’insertion des jeunes diplômés en Bac +5 de la promotion 2018 globalement réussie

L’insertion des jeunes diplômé·e·s de niveau Bac +5 et plus de la promotion 2018 s’est bien réalisée, dans le contexte positif et stable antérieur au déclenchement de la crise sanitaire
- L’accès à l’emploi se maintient à un niveau élevé : 94 % des jeunes ont déjà connu un premier emploi, et 85 % occupent un emploi 12 mois après l’obtention de leur diplôme.
- Les conditions d’emploi demeurent favorables, la rémunération connaissant une légère augmentation.

Des points de fragilité qui persistent

- Le processus d’accès à l’emploi demeure fastidieux, se prolongeant parfois sans pour autant donner accès à un poste correspondant à la discipline de formation et / ou au niveau de qualification.
- Des conditions précaires (temps partiel non choisi, contrats non durables, statut non cadre) peuvent peser sur leur début de carrière.
- Le début de parcours est plus fragmenté dans les TPE-PME.

Entre PME et grandes entreprises, des situations différentes

- Dans les petites entreprises, le profil des jeunes diplômé·e·s recrutés est marqué par une plus grande ouverture
- La situation professionnelle des diplômé·e·s présente des facteurs de fragilité qui diffèrent entre petites et grandes entreprises

Les jeunes diplômés face à des difficultés qui s’empirent avec les conséquences du Covid-19

- Les promotions 2019 et 2020 seront particulièrement fragilisées par la conjoncture.
- Cependant, les titulaires des diplômes les plus recherchés, notamment dans les domaines les plus technologiques, continueront à tirer leur épingle du jeu.

Téléchargez le baromètre de l’insertion des jeunes diplômés de niveau Bac +5 ci-dessous en PDF.

Documents à télécharger :

--

Webmestre |