Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Appui aux entreprises > Bien-être au travail et compétitivité : 26 entreprises témoignent

Bien-être au travail et compétitivité : 26 entreprises témoignent

| Publié le 10 mai 2016 | Dernière mise à jour le 15 juin 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Conduite à partir d’entretiens qualitatifs auprès de 26 entreprises de la région, l’étude commanditée par la DIRECCTE vise à mieux cerner les facteurs favorisant la qualité de vie au travail et son impact sur la compétitivité des entreprises.

Les 26 entreprises interrogées ont été identifiées par la DIRECCTE et ses partenaires car elles étaient déjà réputées pour être performantes en matière de bien-être au travail.
L’étude, réalisée par le cabinet Nicomak, a permis de mettre en exergue 4 facteurs clefs susceptibles de favoriser la qualité de vie au quotidien pour les salariés. Il faut tout d’abord que ceux-ci puissent trouver du sens dans leur travail et s’approprier les orientations de leur entreprise. Il convient ensuite de développer entre eux des liens forts en veillant à la cohésion des équipes via des espaces de discussions appropriés. En troisième lieu, chaque collaborateur doit pouvoir s’approprier son activité en ayant la possibilité de développer ses compétences et de bénéficier d’une réelle marge d’autonomie sur son poste. Enfin, l’entreprise doit investir dans la qualité des conditions matérielles de travail : ergonomie des postes, performance de l’outil de production, flexibilité des temps de travail pour mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle…

Un impact sur la compétitivité difficilement mesurable

Tous les cadres et salariés interrogés étaient convaincus qu’un réel bien-être au travail peut améliorer la performance de leur entreprise. Mais cette assertion était plus liée à une intuition qu’à une démonstration. A l’inverse, il semble qu’une entreprise compétitive et en phase de développement soit plus à même d’apporter un environnement propice au bien-être de ses collaborateurs. Elle peut en effet se donner les moyens de leur apporter des temps de cohésion, de la sécurité professionnelle et des perspectives d’évolution.
Toutefois, les dynamiques de qualité de vie au travail peuvent impacter directement la performance de l’entreprise dans 3 domaines : en réduisant le turnover, en valorisant l’image de l’entreprise et en améliorant la qualité des produits ou services offerts aux clients.

Des pistes d’action pour aller plus loin

Lors de la restitution public de l’étude le 5 avril dernier à Orléans, les partenaires institutionnels et représentants d’entreprises présents ont été invité à réfléchir à la manière d’approfondir certains thèmes porteurs mis en exergue lors du bilan.
La DIRECCTE réunira prochainement l’ensemble des entreprises et partenaires impliqués afin de poursuivre la réflexion sur les leviers susceptibles d’activer des démarches de qualité de vie au travail et sur les modalités de diffusion de toutes les bonnes pratiques identifiées.

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

 

Les référents PME départementaux :

Cher  : ✉Guillaume Leduc

Eure et Loir : ✉Sébastien Galtié

Indre : ✉Karen Choubrac

Indre et Loire : ✉Martine Danière

Loir et Cher : ✉Didier Moreau

Loiret : ✉Célia Martin

 

Liens
Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique
 
Commerce extérieur
 
Direction générale des entreprises
 
ARITT Centre
 
Semaine de l'industrie
 
bpifrance
 
Observatoire des aides aux entreprises
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics