Direccte Centre-Val de Loire
Accueil > COVID-19 > Soutien à l’économie et plan de relance > Mesures sectorielles spécifiques > Comité interministériel du tourisme : mesures de relance et soutien aux (...)

Comité interministériel du tourisme : mesures de relance et soutien aux entreprises Mai 2020

| Publié le 18 mai 2020 | Dernière mise à jour le 11 août 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le comité interministériel du tourisme a fixé le 4 mai 2020, les mesures sanitaires à adopter par les voyageurs et établissements du tourisme sportif et culturel, ainsi que les différentes aides financières et mesures d’accompagnement pour relancer le secteur.

Le soutien des entreprises et des salariés des secteurs « hôtellerie, cafés, restauration », et plus généralement du tourisme et de l’événementiel culturel et sportif, a constitué une priorité depuis le début de la crise sanitaire. Ces secteurs sont essentiels à l’économie française, aux territoires, à l’emploi et au rayonnement de la France.

En région Centre-Val de France, le secteur du tourisme (Restauration et Hébergement) représentait au dernier trimestre de 2019, 3% des emplois salariés. D’après une étude de l’INSEE, le tourisme avait connu une hausse grâce à la hausse de la clientèle résidente et aux "500 ans de la Renaissance".

1) Mesures sanitaires, informations et réassurance des voyageurs

  • Mesure n°1 : Élaboration et diffusion de protocoles sanitaires pour l’ensemble des activités touristiques afin d’une part, de rassurer la clientèle et les professionnels et d’autre part, de relancer l’industrie. Ces protocoles sont élaborés selon les différents sous-secteurs du tourisme et sous forme de fiches métiers. Le nombre et le contenu des protocoles sanitaires peuvent évoluer au fil de l’avancée des travaux et du calendrier et des modalités de reprise des activités.
  • Mesure n°2 : Élaboration et usage d’un logo distinctif qui favorisera l’identification et la diffusion des protocoles. Une campagne d’information nationale autour des protocoles sera menée.
  • Mesure n°3 : Une campagne de communication intitulée “Cet été je visite la France” sera lancée dès juin 2020 et portée par Atout France. Elle informera sur les mesures sanitaires mises en place et valorisera l’offre nationale de proximité pour la saison estivale 2020. Elle sera adaptée pour les destinations outre-mer et servira de socle à une reprise de la promotion des destinations françaises dans l’espace Schengen.

A savoir : une plateforme des métiers et d’orientation pour le tourisme, sera mise en place mi-juin, permettant de trouver plus facilement des saisonniers (guides, réceptionnistes, valets, animateurs, serveurs etc).

Concernant les annulations des séjours et voyages

L’ordonnance n° 2020-315 du 25 mars 2020 permet aux professionnels de proposer un avoir aux clients dont le voyage (ou la prestation touristique) a été annulé. Les professionnels sont également inviter à garantir un remboursement intégral.

Date de réouverture des établissements du tourisme sportif et culturel

Elle sera fixée dans la semaine du 25 mai au regard de l’évolution épidémiologique.
Les entreprises de l’hôtellerie et de l’hébergement individuel n’ont pas fait l’objet de fermeture administrative nationale et vont graduellement augmenter leur activité à mesure de la levée des restrictions des déplacements à partir du 11 mai.

Chambord

2) Soutien aux entreprises du tourisme et de l’événementiel sportif et culturel (aides financières et accompagnement)

  • Mesure n° 4 : Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir à l’activité partielle dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui jusqu’à la fin du mois de septembre 2020. Au-delà, l’activité partielle leur restera ouverte dans des conditions qui seront revues le cas échéant.
  • Mesure n°5 : L’accès au fonds de solidarité est ouvert aux hôtels, cafés, restaurants, et entreprises du secteur du tourisme et de l’événementiel culturel et sportif jusqu’à la fin de l’année 2020. Les conditions d’accès seront élargies et le plafonnement des subventions a été revu à la hausse.
  • Mesure n°6 : Exonération de cotisations sociales aux TPE ET PME du secteur, pendant la période de fermeture, de mars à juin. Les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) qui ne bénéficient pas de cette exonération pourront obtenir un étalement ou report des charges sociales et fiscales, au cas par cas.
  • Mesure n°7 : Un Prêt Garanti par l’État (PGE) « saison » sera mis en place avec des conditions plus favorables.
  • Mesure n°8 : Les loyers et redevances d’occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux (État et opérateurs) seront annulés pour les TPE et PME du secteur pour la période de fermeture administrative.
  • Mesure n°9 : Possibilité d’alléger la taxe de séjour touristique et de réduire des 2 tiers la cotisation foncière des entreprises du secteur du tourisme.

Afin de simplifier et d’accélérer l’accès à ces dispositifs de soutien, un guichet unique numérique, www.plan-tourisme.fr, est accessible aux entreprises de ces secteurs ainsi qu’une infographie interactive.
  • Mesure n°11 : Possibilité de reporter les échéances de crédit jusqu’à 12 mois, avec l’accord des banques.
  • Mesure n°12 : Augmentation du plafond journaliser des tickets restaurants et usage autorisé les week-ends et jours fériés.
A savoir : Bpifrance et la Banque des Territoires ont formalisé un plan de relance Tourisme commun de plus de 3 milliards d’euros de financements entre aujourd’hui et 2023. De plus, 500 millions d’euros de ressources seront mobilisées par le Groupe Caisse des Dépôts pour offrir des prêts de court et long termes.
  • Mesure n°16 : Près de 1 500 entreprises et leurs dirigeants bénéficieront d’un accompagnement spécifique par Bpifrance s’appuyant sur du conseil, de la formation et des programmes d’accélération.
  • Mesure n°17 : Le Fond Tourisme Social Investissement sera triplé et les critères d’éligibilité seront assouplis.

L’innovation et le développement durable doivent être au cœur de la reprise touristique, pour apporter des solutions pérennes en réponse à la crise sanitaire et économique. C’est pourquoi une plateforme de valorisation des données relatives à l’offre touristique française sera mise en place par la Banque des Territoires d’ici 2021.

3) Préparation du contrat de relance et de transformation du tourisme

  • Mesure n°20 : Des feuilles de route sectorielles seront définies au sein du Comité de filière tourisme en vue d’un contrat de relance et de transformation du tourisme à l’automne.
  • Mesure n°21 : Des feuilles de route territoriales seront définies au sein du Comité de filière tourisme afin de tenir compte des spécificités locales de certains territoires, à l’automne 2020.
Pour rappel, le Gouvernement avait annoncé le 14 mai 2020 un renforcement du soutien de l’Etat en faveur des entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture ainsi que pour les entreprises des secteurs connexes, qui ont subi une très forte baisse d’activité.

Un communiqué de presse du 10 juin 2020 apporte des précisions sur les mesures d’aides renforcées, il détaille également la liste des entreprises concernées par ces aides.

Mise à jour 10/08/2020 : de nouvelles activités éligibles aux mesures de soutien

  • Les magasins de souvenirs et de piété
  • Les boutiques des galeries marchandes
  • Les boutiques d’aéroports
  • Les traducteurs-interprètes
  • Les autres métiers d’art
  • Les services auxiliaires de transport par eau
  • Les paris sportifs
  • Les labels phonographiques

En savoir plus avec le communiqué de presse du 10/08/2020.

Un point sera réalisé d’ici la fin 2020 pour arrêter de nouvelles décisions et accompagner la reprise à plus grande échelle du tourisme international au bénéfice de nos emplois, de notre économie et de nos territoires.

Retrouvez tous les détails dans le dossier et communiqués de presse ci-dessous :

--

Webmestre |