Accueil > Travail et relations sociales > Publications > Comment préserver la santé des salariés dans les Drives ?

Comment préserver la santé des salariés dans les Drives ?

| Publié le 5 janvier 2017 | Dernière mise à jour le 31 juillet 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Suite à une enquête conduite en 2011 par les préventeurs des risques professionnels [1] en région Centre-Val de Loire, deux guides pratiques ont été réalisés à l’attention des employeurs et salariés de Drives autonomes et Picking.
Objectif ? : donner des repères pour mieux identifier et prévenir les risques professionnels.

L’enquête menée dans les Drives a permis de confirmer l’existence d’un certain nombre de facteurs de risques aussi bien d’ordre physique que psychosocial. Elle a également mis en évidence les caractéristiques spécifiques de cette activité et ses conséquences sur la santé.
Dans ce secteur d’activité, il est important d’être vigilant sur l’impact de ces contraintes professionnelles sur la santé des salariés. Les médecins du travail y ont notamment relevé des plaintes et troubles ostéo-articulaires et psychiques non négligeables.

Une série de préconisations concrètes


Ce document propose un ensemble de préconisations afin d’améliorer les conditions de travail et
de préserver la santé des salariés dans ce secteur nouveau et évolutif. Celles-ci sont de plusieurs
ordres :
Anticiper l’activité humaine au sein de la structure et adapter l’organisation si possible dès la conception,
Réduire les déplacements des salariés en optimisant le circuit de livraison et en orientant le client vers une place de stationnement au plus près de la porte,
Veiller à répartir la charge de travail de manière à réduire les effets liés à la pression temporelle, à l’atteinte des objectifs, à la « surcharge cognitive », notamment en maitrisant les différents signaux (sonores et lumineux),
Concevoir des espaces de travail sécurisés et confortables au niveau technique (racks dynamiques, armoires réfrigérées, chariots et matériels adaptés...) et organisationnel (placement des produits en fonction de la fréquence de rotation, privilégier une rotation entre les activités et les zones de travail,...),
Mettre à disposition des équipements personnalisés adaptés (tenues chaudes, chaussures
coquées,...).

Sans être exhaustif, ce document permet de fournir aux entreprises des repères pour identifier
et prévenir les risques
auxquels peuvent être soumis leurs salariés. En cela, il constitue une aide pour poursuivre une réflexion sur la démarche de prévention en collaboration avec les différents
acteurs de l’entreprise.

Notes

[1APST Centre, ARACT, Carsat, Direccte et services de santé au travail

--

->Articles du même thème :

 
Liens
Ministère du travail
 
Travailler mieux
 
Egalité professionnelle
 
L'emploi des seniors
 
Demande d'homologation de rupture conventionnelle
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics