Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Accès et retour à l’emploi > Des projets de recrutements pour 2018 en hausse de 17% en région Centre-Val (...)

Des projets de recrutements pour 2018 en hausse de 17% en région Centre-Val de loire

| Publié le 25 avril 2018 | Dernière mise à jour le 30 avril 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Pôle emploi Centre-Val de Loire a présenté le 16 avril dernier les résultats de l’enquête annuelle conduite auprès des entreprises pour estimer leurs besoins de main-d’œuvre. Pour 2018, 1/4 des entreprises régionales ont l’intention de recruter et plus de 68 000 projets d’embauche sont envisagés.

Par rapport à 2017, 10 000 projets de recrutement supplémentaires sont envisagés par les employeurs, soit une hausse de + 17%. C’est une progression inédite d’autant plus que 9500 de ces projets sont des intentions d’embauche non saisonnières.
L’axe ligérien allant d’Orléans à Tours confirme son rôle de moteur du territoire Centre-Val de Loire en matière d’emploi. Les bassins d’emploi d’Orléans, Blois et Tours enregistrent les proportions d’établissements potentiellement recruteurs les
plus fortes.

Près de 6 projets de recrutement sur 10 dans les services

58,5% de ces projets sont issus d’entreprises de services. Vient ensuite le secteur de l’agriculture et
des industries agroalimentaires qui représente 12,7% des projets en 2018.
Par ailleurs, 7 projets de recrutement sur 10 sont issus d’établissements de moins de 50 salariés,
près de 4 projets de recrutement sur 10 sont issus d’établissements de moins de 10 salariés, et 3
projets de recrutement sur 10 sont issus d’établissements de moins de 5 salariés.
En région Centre-Val de Loire, le nombre de projets de recrutement enregistre une hausse de 17,2%
en 2018 (à noter que ce nombre avait déjà progressé de 7,6% en 2017).

Des recrutements jugés de plus en plus difficiles


Le degré de difficulté diverge en fonction du secteur d’activité. Parmi les 68 071 projets de recrutement déclarés, 48,5% sont jugés difficiles par les entreprises en 2018 (43,1% en 2017). On constate que les difficultés de recrutement sont plus élevées dans les entreprises de moins de 50 salariés.
En 2018, la part des intentions d’embauche assorties de difficultés est la plus élevée dans le secteur de la construction avec plus de 7 recrutements sur 10 concernés. Vient ensuite l’industrie manufacturière dans laquelle 51,6% des projets de recrutement sont jugés difficiles.
A l’inverse, selon les recruteurs, plus de la moitié des projets d’embauche dans les services, dans l’IAA et agriculture et dans
le commerce ne présentent pas de difficultés.

1/3 des projets d’embauches sont saisonniers

En région Centre-Val de Loire, 32,6% des projets de recrutement en 2018 ont un caractère saisonnier, caractéristique principalement marquée dans l’agriculture (83,6% des intentions d’embauche sont saisonnières), dans l’hébergement et la
restauration (49,5%) ou dans le commerce de détail (36,6%).
A noter que la baisse des intentions d’embauches saisonnières se poursuit pour la 4ème année consécutive.

En savoir plus :

Pour en savoir plus, Consultez le site dédié de Pôle emploi

Sur le site national dédié : bmo-pole.emploi.org vous pouvez accéder aux données via une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics