Accueil > COVID-19 > Dialogue social

Dialogue social

Lancement d’une newsletter "Dialogue social en période de crise sanitaire"

la Direccte Centre-Val de Loire, en partenariat avec l’Université d’Orléans et son Master Droit "Social et Gestion des Ressources Humaines" lance une Newsletter hebdomadaire à l’attention des employeurs et représentants du personnel. Objectif : donner des repères juridiques et des bonnes pratiques (analyses d’accords d’entreprises...) afin d’encourager et faciliter le dialogue social, enjeu majeur en cette période de crise.

Dialogue social - 13 mai 2020

Signature d’un Pacte régional économique et social pour accompagner la reprise d’activité

Aux côtés de l’Etat et du Conseil Régional Centre-Val de Loire, une trentaine d’organisations professionnelles et interprofessionnelles d’employeurs, les Chambres Consulaires et 4 organisations syndicales de salariés ont signé un Pacte régional économique et social. Elles affirment ainsi leur volonté d’agir ensemble, par le dialogue social, pour faciliter le redémarrage des entreprises et leur pérennité tout en veillant à la santé des salariés.

Exploitations agricoles : signature d’un protocole paritaire pour la santé et la sécurité

La FNSEA vient de signer avec 4 organisations syndicales (CFDT, FO, CFTC et CFE-CGC) un protocole sanitaire pour la santé et la sécurité des salariés dans les exploitations et entreprises agricoles.Les mesures de protection sanitaire préconisées via ce protocole doivent être impérativement appliquées avant toute reprise d’activité.

Tout savoir sur le droit du travail en période de COVID-19

Le ministère du Travail propose un dossier pratique "Droit du travail et Coronavirus" à l’attention des employeurs et salariés sur son site "Le code de travail numérique". C’est une mine d’informations présentées de façon claire et synthétique sous forme de fiches ou de questions-réponses.

Mise à disposition temporaire de salariés volontaires entre deux entreprises

Dans le contexte actuel sans précédent, les salariés inoccupés qui le souhaitent, peuvent être transférés provisoirement dans une entreprise confrontée à un manque de personnel. Il s’agit d’une « mise à disposition » temporaire qui suppose l’accord du salarié et des deux entreprises.

--

Webmestre |