Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Fonds européens

Fonds européens

Accompagner les seniors dans la création d’activités


Plateforme d’initiative locale basée à Châteauroux (36), Initiative Indre aide au financement de projets de création/reprise d’entreprise en les soutenant par le biais de prêts d’honneur. Depuis 2013, elle a renforcé son accompagnement auprès des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.
Un public souvent fragilisé par des licenciements et qui se sent « déphasé » par rapport à l’actuel marché du travail. Pourtant, ces seniors ont des atouts indéniables pour créer leur propre entreprise.
C’est pourquoi Initiative Indre a mis en place pour eux 23 ateliers thématiques autour de la création/reprise d’entreprise.

Fonds social européen : la nouvelle donne


Pour la période de programmation 2014-2020, les Conseils régionaux deviennent autorité de gestion à part entière du fonds social européen (FSE). Ils axeront dans ce cadre leurs interventions sur la formation professionnelle, l’apprentissage et l’orientation professionnelle. Ainsi, la Région Centre gérera directement sur cette période une enveloppe de 61,5 millions d’euros qu’elle mobilisera dans le cadre d’un programme régional pluri fonds FEDER/FSE.
L’Etat (DIRECCTE) se voit pour sa part déléguer une enveloppe régionale 2014-2020 de 61,5 millions d’euros. Il pourra confier la gestion d’une partie de cette enveloppe (dans la limite de 72%) aux Conseils généraux au titre de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Fonds social européen - 24 avril 2014

Recruter autrement pour favoriser le retour à l’emploi


Recruter autrement : c’est le credo de Cap entreprise. Porté par l’association OREC 18 (Organisation, ressources, emploi, compétences) à Vierzon (Cher), ce dispositif s’adresse à « des publics qui rencontrent des difficultés d’accès et de maintien dans l’emploi » comme le précise son directeur, Lamouri Demik. Il s’appuie sur la méthode d’Intervention sur l’offre et la demande (IOD).

Mobiliser des jeunes en grandes difficultés grâce aux chantiers d’insertion


Laureen est l’une des quatre salariés du chantier d’insertion intercommunal BTP. Porté par l’association les Chantiers d’Insert jeunes à Châteauroux, ce dispositif s’adresse à des jeunes très éloignés de l’emploi. Pendant 24 mois au maximum, ils vont découvrir le monde du travail et ses contraintes en effectuant des travaux de peinture, de maçonnerie, de pose de papier peint ou de carrelage dans les communes de l’agglomération.

Préparer la réinsertion professionnelle de détenus grâce à la VAE


« Le soutien, c’est ce qu’il y a de plus précieux en prison » affirme Loïc, incarcéré à la maison d’arrêt d’Orléans (45). Pendant deux ans, cet homme de 40 ans s’est engagé dans un parcours en VAE. Avec l’aide de l’association Médiaction, plusieurs dizaines de personnes détenues à la maison d’arrêt d’Orléans et au centre de détention de Châteaudun (28) ont travaillé sur leur avenir professionnel.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics