Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Accès et retour à l’emploi > Insertion par l’activité économique > Former aux métiers de la dépendance des intervenant(e)s à domicile en cours (...)

Former aux métiers de la dépendance des intervenant(e)s à domicile en cours d’insertion

| Publié le 20 octobre 2011 | Dernière mise à jour le 6 décembre 2011
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Selon l’INSEE, 12% des ménages en région Centre recourent aux services à la personne, soit près de 130 000 ménages. D’ici 2020, leur nombre devrait s’accroître de plus de 10 %. Problème : le nombre de professionnels qualifiés pour intervenir auprès de personnes dépendantes, âgées ou handicapées s’avère insuffisant.


S’appuyant sur cette opportunité, le Coorace Centre-Limousin, qui fédère une vingtaine d’associations intermédiaires (AI) employant des personnes en voie de réinsertion professionnelle, a imaginé pour ces salariés une action de professionnalisation en alternance aux métiers de la dépendance. Objectif : leur faire découvrir la réalité de ces métiers, et leur faire acquérir des premières compétences professionnelles (reconnues par le Ministère en charge de l’emploi) afin de faciliter leur recrutement ultérieur soit au sein d’un organisme de service à la personne, soit au sein d’une maison de retraite ou autres structures spécialisées.
Après une première expérimentation en 2009, l’action de formation a été reconduite d’octobre 2010 à mars 2011 au bénéfice de 38 stagiaires issus de 12 AI implantées sur trois départements (Cher, Loir-et-Cher, Loiret). D’une durée de 30 jours, elle se compose de 28 jours de formation théorique et de deux jours d’immersion dans des structures du secteur. Elle comprend 4 modules pédagogiques conçus par l’Ecole régionale de travail social (ERTS) à Olivet (45) : développement personnel, connaissance des personnes aidées, technique de la vie quotidienne et environnement des personnes âgées. Ceux-ci ont été dispensés sur quatre sites différents afin d’être au plus près des stagiaires (Olivet, Montargis, Blois, Bourges).
Toutes les personnes formées bénéficiaient d’un contrat unique d’insertion (CUI-CAE) pour continuer à percevoir une rémunération, et, à la fin de la formation, 20 d’entre elles avaient obtenu un certificat de compétences professionnelles (CCP) suite à la validation de leur expérience professionnelle devant un jury. A terme, elles devraient pouvoir obtenir le titre complet d’assistance de vie aux familleset faire valoir ainsi cette qualification reconnue dans le cadre de leur recherche d’emploi.

_L’action a été financée essentiellement par le fonds social européen(pour l’ingénierie de formation), le conseil régional (coût pédagogique), l’agglomération Orléanaise pour les Associations Intermédiaires d’Orléans et plusieurs OPCA (Agefos, OPCALIA, Uniformation) pour les frais de déplacement et de repas.

--

->Articles du même thème :

 
 
Liens
Pôle emploi Centre
 
Agefiph Centre
 
Orientation, formation et emploi en région Centre-Val de Loire
 
Réseau des écoles de la 2ème chance
 
Emplois d'avenir
 
Contrat de génération
 
Contrat de professionalisation en région Centre-Val de Loire
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics