Accueil > Cher > Actualité du Cher > Fortes chaleurs et canicule : que faire au travail ?

Fortes chaleurs et canicule : que faire au travail ?

| Publié le 24 juillet 2019 | Dernière mise à jour le 29 juillet 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le département du Cher, depuis le début de l’été, connait des périodes de fortes chaleur ou canicule. Des températures élevées ont des répercussions sur la santé des personnes et notamment celles en situation de travail.
Quelles actions de prévention l’employeur doit-il mettre en place et à partir de quels symptômes chez une personne au travail doit-il faire intervenir les secours ?

De quelle chaleur parle-t-on ?

Dans la documentation de l’INRS on trouve un tableau qui prend en compte 2 facteurs importants : la température au poste de travail et le taux d’humidité de l’air. La combinaison de ces 2 facteurs aboutit à un index de chaleur :
Exemple de lecture du tableau : avec une température de 35°et un taux d’humidité de l’air 82%, on est dans le rouge avec un index de chaleur de 136 !

Attention : cet index de chaleur est établi pour des conditions nuageuses (températures mesurées à l’ombre), avec un vent léger. Pour un travail en plein soleil, il faut ajouter 15 à l’indice obtenu.

Température et humidité relative de l’air : comment les mesurer ?

  1. Température de l’air : à l’aide d’un simple thermomètre (placé à l’ombre si travail à l’extérieur). Des sondes à résistance, ou des couples thermoélectriques peuvent être aussi utilisés.
  2. Humidité relative de l’air : hygromètres, appareils de mesure disponibles dans le commerce (ou éventuellement, données des sites météo sur smartphone ou internet)

Quelles sont les effets sur la personne et sa santé ?

La chaleur fatigue toujours. Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur. La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.
Le diagramme ci-dessous montre que toute combinaison humidité / température donnant un indice supérieur à 90 expose les travailleurs, devant faire face à la chaleur et/ou à une activité physique, à un risque de crampes musculaires ou d’épuisement physique. Un indice supérieur à 105 indique un risque possible de coup de chaleur.

Quels sont les signes qui nécessitent une intervention d’urgence ?

Si, lors de fortes chaleurs, un travailleur présente l’un des symptômes suivants : grande faiblesse, étourdissements, vertiges, maux de tête, troubles de la conscience, propos incohérents, nausées, vomissements, crampes musculaires, perte d’équilibre, perte de connaissance, convulsions,
_ l’employeur doit appeler les secours et :
placer le sujet au frais,
• lui enlever ses vêtements,
l’asperger d’eau, créer un courant d’air au plus près possible de la personne.
placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras.

Quelle prévention mettre en place ?

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.
Exemples de mesures pouvant être mises en place :

Pour les travaux en intérieur
• Mettre de l’eau à disposition
• Mettre des bouteilles d’eau dans un réfrigérateur
• Mettre des brumisateurs à disposition
• Augmenter le nombre des pauses
• Avoir une salle climatisée permettant d’y prendre une pause
• Mettre des ventilateurs à disposition
• …/…

Pour les travaux en extérieur
• Mettre de l’eau à disposition
• Mettre des bouteilles d’eau dans des glacières
• Mettre des brumisateurs à disposition
• Augmenter le nombre des pauses
• Privilégier le travail à l’ombre
• Décaler les heures de travail pour éviter les heures les plus chaudes
• Eviter les travaux les plus durs physiquement (port de charges, travail sur surfaces réfléchissantes, ...)
• Ne pas exposer la peau (port de T-shirt à manches longues, port de pantalons, …)
• Préconiser le port de chapeaux ou casquettes et de lunettes de soleil
• …/…

L’employeur doit avoir réalisé son évaluation des risques et déterminé son plan d’action avant l’arrivée des premières fortes chaleurs. Tout ceci est transcrit dans le document unique d’évaluation des risques.
En savoir plus :

POUR PLUS D’INFORMATION :

Plateforme téléphonique Canicule info service
La plateforme téléphonique « Canicule Info Service » 0800 06 66 66 qui permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles est activée (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h)

DIRECCTE – UD DU CHER
Renseignements : 08 06 000 126 de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 (16h le vendredi)

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics