+ services en département
 
 
 
Accueil > L’économie numérique en région Centre-Val de Loire

L’économie numérique en région Centre-Val de Loire

| Publié le 18 mars 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Véritable levier de croissance, le numérique a généré des transformations profondes dans tous les secteurs économiques. Si les filières technologiques se positionnent en première ligne, les services tertiaires ou encore le tissu industriel sont tout autant concernés par les changements de paradigmes et de process imposés par le numérique. Afin de mieux comprendre et d’analyser l’impact du numérique sur l’économie régionale et la création d’emplois, DEV’UP, l’agence de développement économique de la Région Centre-Val de Loire et la Direccte Centre-Val de Loire, avec la participation de l’Insee Centre-Val de Loire, ont réalisé une première étude sur l’économie numérique.

Les TPE, noyau dur de la filière numérique

En Centre-Val de Loire, l’économie numérique concerne près de 7 700 établissements et 27 500 salariés dont 60 % sont localisés dans les métropoles d’Orléans et Tours. L’emploi est plutôt concentré dans quelques grands établissements (29 % des salariés dans 15 établissements de 250 salariés) mais ce sont en majorité des TPE (76 % des établissements) qui constituent le noyau dur du secteur. La filière numérique est portée par des secteurs clés tels que les technologies de l’information et de la communication (TIC), les activités de contenus et de supports, la publicité et la communication ou encore la fabrication de matériel électronique.
Ainsi, parmi les cinq premiers employeurs de la région figurent STMicroelectronics à Tours, les opérateurs télécoms Orange et Bouygues, le fabricant de conducteurs électroniques pour l’automobile Aptiv à Epernon, ainsi que le groupe Atos. En intégrant Worldline, dont Atos a cédé la majeure partie des actions l’an dernier, le géant de la transformation digitale comptait 1 200 salariés en Centre-Val de Loire en 2018.

12 700 personnes exercent une profession numérique en Centre-Val de Loire

Aujourd’hui, en Centre-Val de Loire, près de 12 700 personnes exercent une profession numérique. L’étude montre qu’en région, un métier sur deux considéré comme numérique est exercé en dehors de l’écosystème numérique, contre 41% pour la France de province. Les secteurs économiques traditionnels accueillent donc une partie importante de ces professions. Leur croissance est particulièrement forte dans les secteurs de l’industrie manufacturière (+ 9,6 %), de la construction (+ 49,8 %) et des activités administratives et de soutien aux entreprises (+3,4 %). Certains secteurs d’activité sont particulièrement concernés par la transformation numérique comme l’agriculture, l’industrie et le tourisme.

Un écosystème régional de plus en plus dense

Pour mener à bien le défi de la transition numérique, la région s’appuie sur des dynamiques nationales indéniables telles que l’écosystème French Tech ou le programme Industrie du Futur, profitant de la vitalité du secteur numérique français. Sur le territoire, les enjeux liés au développement de l’économie et des usages numériques à destination de différents publics s’appuie sur un écosystème qui s’étoffe et se structure depuis plusieurs années.
• Des programmes régionaux et nationaux : French Fab Centre-Val de Loire, French Tech Community Loire Valley...
• Des dispositifs d’incubation/accélération de startups et de financement : Le fonds Loire Valley Invest, les dispositifs régionaux CAP Développement et CAP Création
• Des tiers-lieux numériques sur tout le territoire : Des lieux-totems, 30 espaces de coworking, 19 fablabs et makerspaces dont un Industry Lab
• Des communautés : associations, Meetups, Techs...
• Un écosystème en développement : Des pépites numériques (Ledger, Biagri, My Serious Game) et des grands groupes (Atos, CGI)…
Des formations sur mesure et d’importants besoins en recrutement
Dans le cadre du Pacte régional d’investissement dans les compétences 2019-2022, la Région Centre-Val de Loire a développé une offre de formation en lien étroit avec les entreprises. Parmi les opérations « DEFI » (Développement de l’emploi par des formations inclusives) développées dans chaque bassin d’emploi de la région, la Région finance un dispositif coconstruit par des entreprises spécialistes de la data et le CEFIM (école tourangelle formant aux métiers du web et des réseaux) pour la formation de data-analysts. Ce parcours de 10 mois débouche sur un titre professionnel de niveau II (équivalent Bac + 3/4) avec des opportunités d’emplois sur un marché en demande de compétences.
En effet, d’importants besoins en recrutement dans les métiers de l’informatique sont projetés jusqu’à 2025 à l’échelle du territoire. A l’image de la société Wordline qui a annoncé, en début d’année, la création de 300 postes à pourvoir entre ses sites de Blois et de Tours.

 

 

 
 

--

Webmestre |