Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > L’industrie se mobilise pour améliorer son image

L’industrie se mobilise pour améliorer son image

| Publié le 31 juillet 2017 | Dernière mise à jour le 1er août 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Conscientes des préjugés négatifs qui persistent à leur égard, notamment chez les jeunes, les fédérations industrielles ont lancé en avril dernier un manifeste intitulé "la fabrique de l’avenir". Objectif : parler d’une seule voix pour valoriser les métiers et l’apport de l’industrie dans l’essor de l’économie française.

Crédits photo : VICTOR>CAMESELLE - Ministère de l’Economie et des Finances

Depuis 2011, le Ministère de l’économie avec l’appui de ses antennes régionales, les Direccte, organise chaque année la "semaine de l’industrie" destinée à faire changer le regard du public, et plus particulièrement des jeunes, sur l’Industrie grâce à des événements organisés partout en France (job dating, visites d’entreprise, conférences/débats, intervention en classe…). Ainsi en mars dernier, 71 évènements ont été programmés en région Centre-val de Loire et plus de 2400 l’ont été au niveau national rassemblant près de 300 000 participants.
Mais visiblement, ce rendez-vous annuel, largement promu et commenté par la presse, ne parvient pas encore à lever tous les préjugés qui pèsent sur ce secteur d’activité.

Des jeunes encore à convaincre

Crédits photo : Eric Drouin - SNECMA - Ministère de l’Economie et des Finances

Publiés fin juin 2017, les résultats d’un sondage YouGouv commandé par les fédérations industrielles, montrent que l’image que les français se font de l’industrie demeure assez contrastée. Si plus de 6 français sur 10 (63%) jugent que le secteur a bien su prendre le virage numérique, ils ne sont que la moitié (51%) à considérer l’industrie comme un secteur d’avenir. De même, seuls 44% des personnes interrogées déclarent vouloir recommander à l’un de leurs proches de s’orienter vers les métiers industriels et à peine un quart des jeunes savent que les salaires moyens de l’industrie sont supérieurs de 13% à ceux des autres domaines d’activité.
Par ailleurs, l’industrie souffre encore d’idées reçues guère positives : usines sales, tâches dangereuses, travail posté ou à la chaine... Or, de nombreux nouveaux métiers ont émergé au cours des dernières années, requérant des niveaux de qualification toujours plus élevés : intelligence artificielle, conception numérique, bioproduction, protection des données…

L’industrie recrute et fabrique l’avenir

Crédits photo : Ministère de l’Économie et des Finances

En lançant en avril dernier la Fabrique de l’avenir, les fédérations industrielles ont voulu mettre en avant dans un manifeste les points forts d’une l’industrie innovante, porteuse de solutions pour l’avenir du pays. Et de rappeler que l’industrie réalise 3/4 des exportations françaises et totalise à elle seule 3/4 des dépenses de recherche et développement.
De même sa contribution à l’emploi est significative puisqu’un emploi industriel en génère trois autres dans le reste de l’économie. D’ici 2025, le secteur entend même recruter 250 000 postes par an (dont 100 000 dans la métallurgie).
Pour toucher les jeunes, la Fabrique de l’avenir s’est dotée d’une chaîne YouTube sur laquelle est diffusé un nouveau concept de web-série nommée "Les Rencontres improbables". Ces courtes vidéo sont animées par le Youtuber John Rashid qui, lors de chaque épisode thématique, accueille un chef d’entreprise, une personnalité et un jeune. Objectif du dispositif : faire de la pédagogie, mettre en valeur la diversité de ses métiers, démontrer que le secteur est un acteur majeur dans le champ des innovations technologiques et numériques et qu’il offre des opportunités de carrière dans une grande variété de domaines : automobile, santé, chimie, alimentation aéronautique, métallurgie, électronique…

En savoir plus :

La région Centre-Val de Loire, 5ème région industrielle française

L’industrie régionale représente en 2015 près de 148 600 emplois salariés, soit 16,6 % de l’emploi salarié total de la région .. Le poids de l’industrie en région Centre-Val de Loire est ainsi supérieur à celui de la France métropolitaine (13%, avec 3,17 millions d’emplois salariés).

Le tissu industriel de la région Centre-Val de Loire est très diversifié, avec certains certains secteurs bien représentés :

  • la pharmacie :,
  • les parfums et cosmétiques : le caoutchouc industriel
  • les pièces plastiques,
  • la sous-traitance industrielle (automobile, aéronautique, etc...)
  • l’agroalimentaire.
--

->Articles du même thème :

 

 
 
Liens
Ministère du travail
 
Portail de l'emploi et de la formation professionnelle
 
Ministère de l'économie
 
Commerce extérieur
 
Direction générale des entreprises
 
Semaine de l'industrie
 
Liens
Orientation, formation et emploi en région Centre
 
ARITT Centre
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics