Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Publications > Développement économique > La région Centre conforte son leadership en matière d’industrie (...)

La région Centre conforte son leadership en matière d’industrie pharmaceutique

| Publié le 30 juin 2014
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une étude régionale consacrée à l’industrie pharmaceutique confirme la place majeure de la région Centre parmi le peloton de tête des régions européennes en termes de production. Objet ces 10 dernières années de nombreuses restructurations, le secteur pharmaceutique régional se caractérise aujourd’hui par une forte activité de sous‐traitance pour la fabrication de médicaments et la R&D. Contrairement à la tendance nationale, cette industrie régionale ne perd pas d’emplois. Elle fait même l’objet d’investissements massifs, enregistre un niveau d’exportation record et offre des perspectives de recrutement notables.

L’industrie pharmaceutique en région Centre : des indicateurs au vert

3e région française en termes d’emplois, la région Centre dispose d’une industrie pharmaceutique forte, avec plus de 9 300 salariés et 58 laboratoires dont 13 façonniers. Près des ¾ des emplois sont localisés dans le Loiret et l’Eure‐et‐Loir. Avec en moyenne 160 salariés employés par établissement, le taux d’emploi est également 8 fois supérieur à celui de l’industrie régionale. Territoire propice à la production, de nombreux poids lourds du secteur ont choisi la région Centre pour s’y implanter et développer de grands sites industriels et de recherche : Servier, Sanofi, Ipsen, Leo Pharma…

Dopés par les échanges avec l’Europe, les produits pharmaceutiques sont en tête des exportations régionales, compensant ainsi partiellement le recul de la demande nationale. En 2013, plus de 18 % des exportations nationales de produits pharmaceutiques ont été réalisés par la région Centre. Contribuant à hauteur de 27,6 % aux exportations régionales, les produits pharmaceutiques se placent également en tête des produits importés par la région (17,4 %).
Enfin, malgré un secteur d’activité en perte de dynamisme et un contexte difficile, l’industrie pharmaceutique de la région Centre ne perd pas d’emplois. Le secteur va même continuer à recruter puisque près de 2 000 postes seraient à remplacer d’ici 2022, dont près de la moitié d’ici 2016.

Une industrie en mutation, au potentiel toujours important

Créations, transferts et disparitions d’établissements ont profondément modifié le tissu productif régional ces dernières années, à l’image des nombreuses restructurations subies par l’industrie pharmaceutique mondiale. Pour assurer sa pérennité, l’industrie pharmaceutique de la région Centre investit massivement pour optimiser son outil productif ou accueillir la production de nouveaux médicaments. Caractérisée également par l’importance de ses activités de R&D, intégrée ou externalisée, l’industrie pharmaceutique est le 1er secteur de recherche de la région Centre, représentant 1/5 des dépenses R&D des entreprises régionales. En outre, la région Centre bénéficie aussi de l’expertise du cluster national Polepharma ainsi que d’une main d’œuvre qualifiée, assurée grâce à une offre de formations en parfaite adéquation avec les besoins de la profession, comptant même certains cursus uniques en France (ex : l’IMT ‐ Institut des Métiers et Technologies dont le siège social est basé à Tours ‐ devenu le pôle le plus important en France dans le domaine de la formation aux métiers des industries de Santé).

Fleuron de l’économie régionale, l’industrie pharmaceutique dispose donc de nombreux atouts en région Centre pour continuer à affirmer son leadership dans un marché en pleine mutation (chute dans le domaine public de brevets de médicaments vedettes, vive concurrence des génériques, montée en puissance des biotechnologies...).

Lire aussi l’étude de l’Insee : « L’industrie pharmaceutique en région Centre : des défis multiples », Insee Centre Info n° 198

L’industrie du médicament en région Centre
• 3e rang national en termes d’emplois
• 9 307 emplois directs
• 74% des effectifs dans des établissements de plus de 250 salariés
• 58 laboratoires dont Servier, Famar, Sanofi, Novo Nordisk, Fareva, Delpharm, Chemineau, Synerlab…
• 1er secteur exportateur régional, avec 5,3 Mds €. 1 produit pharmaceutique sur 2 est exporté par l’Indre‐et‐Loire
• Présence de Polepharma, le cluster national de la production pharmaceutique
--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics