Accueil > Loiret > Actualité du Loiret > « Le Loiret, Une Chance. Les entreprises s’engagent ! » : une vingtaine (...)

« Le Loiret, Une Chance. Les entreprises s’engagent ! » : une vingtaine d’entreprises s’engagent pour l’inclusion active dans l’emploi

| Publié le 25 février 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre du plan 10 000 entreprises et du PAQTE [1] souhaités par le Président de la République, une vingtaine d’entreprises ont signé le 25 février avec Pierre Pouëssel, Préfet du Loiret, des chartes d’engagements en faveur de l’inclusion active, en présence de Florence Poivey, personnalité qualifiée du Haut-commissariat aux compétences et à l’inclusion par l’emploi. Elles ont rejoint ainsi le club « Le Loiret, Une chance. Les entreprises s’engagent ! ».

Valoriser le rôle majeur des entreprises dans la cohésion sociale du pays et favoriser une croissance liant l’économique et le social, tel est l’ambition de la mobilisation nationale lancée par le gouvernement qui se concrétise aujourd’hui dans le Loiret. Qu’il s’agisse d’accueillir des jeunes en stage ou en apprentissage, des demandeurs d’emploi en difficulté dans le cadre d’une immersion pour découvrir des métiers ou encore de soutenir l’insertion de personnes en situation de handicap, de réfugiés ou d’habitants des quartiers prioritaires de la ville (QPV), la palette des actions dans lesquelles les entreprises choisissent de s’investir est très large.


Cette matinée dédiée aux entreprises inclusives, a permis à plusieurs d’entre elles de témoigner de leurs engagements : Le groupe AVLO, spécialisé dans la distribution de matériel pour le BTP, a fait part de son action envers les jeunes pour la promotion des métiers tandis que le CFA des métiers d’Orléans mettait en exergue ses initiatives en faveur de l’insertion de réfugiés ou de jeunes sous main de justice. Le BRGM a témoigné pour sa part de sa politique en matière de ressources humaines en faveur de l’insertion des personnes handicapées et l’association PEP France a présenté son programme « entrepreneur prison ».

Si beaucoup d’entreprises signataires de la charte d’engagements étaient déjà engagées dans des actions en faveur de l’emploi sur leur territoire, leur adhésion au club départemental leur apporte une réelle plus-value. Elles peuvent partager leurs bonnes pratiques et s’inspirer de celles des autres entreprises membres du club. Elles peuvent aussi gagner en visibilité et valoriser l’image positive d’entreprises assumant leur responsabilité sociale. Enfin le club, avec le soutien de l’Unité départementale du Loiret de la Direccte Centre Val de Loire, a prévu d’organiser des temps d’informations et d’échanges, associant les entreprises et les acteurs locaux intervenant en faveur de la formation et de l’emploi.

Notes

[1Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises

--

Webmestre |