Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Les fortes chaleurs associées à un travail...

Les fortes chaleurs associées à un travail...

| Publié le 22 juin 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les fortes chaleurs associées à un travail pénible peuvent être à l’origine de malaises graves, voire de décès dans le cadre du travail.

Il appartient à l’employeur (article R 4121-1 du code du travail) de mettre en œuvre des mesures simples de prévention :

éviter l’exposition aux fortes chaleurs  : travailler de préférence aux heures les moins chaudes, aménager la durée du travail, effectuer une rotation des tâches avec des postes moins exposés,
limiter le travail physique, et reporter à plus tard les taches lourdes, augmenter la fréquence des pauses de récupération (toutes les heures par exemple), permettre aux salariés d’adopter leur propre rythme de travail,
éviter le travail isolé et promouvoir le travail d’équipe,
installer des sources d’eau fraîche à proximité des postes de travail, prévoir de l’eau fraiche en quantité suffisante, informer les salariés sur la nécessité de boire régulièrement de l’eau (toutes les 15-20 minutes),
aménager des aires de repos climatisées ou des zones d’ombre.

A défaut de pouvoir supprimer le risque d’exposition aux fortes chaleurs, il est nécessaire de prendre toutes les mesures de nature à préserver la santé des personnes.

Documents à télécharger :

 
Liens
Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
 
Travailler mieux
 
Protection de la santé des jeunes travailleurs
 
Aract Centre
 
Inrs
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics