Leviers Ressources humaines

| Publié le 28 novembre 2019 | Dernière mise à jour le 10 décembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Chefs d’entreprises, vos difficultés sont susceptibles d’avoir un impact sur vos salariés, voire d’entraîner des licenciements ?

Vous pouvez recourir à :

  • Un diagnostic RH
    Vous pouvez bénéficier d’un diagnostic RH de 3 à 10 jours, co-financé à 50% par l’Etat afin d’anticiper les effets de vos difficultés sur l’emploi et les compétences de vos salariés.
    Faites-en la demande auprès de l’unité départementale de la Direccte
  • Le dispositif d’activité partielle
    Ce dispositif vous permet de maintenir vos salariés dans l’emploi afin de conserver leurs compétences, voire de les renforcer, lorsque vous faites face à une baisse d’activité. Vos salariés reçoivent, en compensation de leurs heures chômées, une indemnité horaire (égale à environ 84% du salaire net horaire) financée par l’Etat et l’Unedic.
    Faites votre demande en ligne.

A savoir :
Vous pouvez déclarer en ligne toutes les ruptures collectives de contrats de travail
L’administration met à la disposition des entreprises depuis le 2 décembre 2019 un nouveau portail, RUPCO, pour déclarer des licenciements économiques, des ruptures conventionnelles collectives, des plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) et des bilans de congés de mobilité.
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics