Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Accès et retour à l’emploi > Travailleurs handicapés > Mobilisation régionale pour l’insertion des travailleurs handicapés

Mobilisation régionale pour l’insertion des travailleurs handicapés

| Publié le 3 octobre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

A l’invitation du Préfet de région, et avec le soutien de l’AGEFIPH, une centaine de professionnels [1] se sont réunis le 29 septembre dernier à Orléans pour dresser un bilan du "Plan régional pour l’insertion des travailleurs handicapés" (PRITH) 2015-2017 et esquisser les axes prioritaires pour la période 2018-2020.

Patrice Greliche, directeur régional de la Direccte et Marika Petit, chef du service "accès et retour à l’emploi" à la Direccte Centre-Val de Loire

Une situation régionale préoccupante

Sur la région, les personnes en situation de handicap ne représentent que 3,7% des salariés des entreprises de plus de 20 salariés, soit moins que l’obligation légale de 6%. Par ailleurs 3671 déclarations d’inaptitude de salariés à leur poste de travail ont été prononcées en 2015 (+3% sur 1 an). Enfin, près de 17 500 travailleurs handicapés étaient inscrits à Pôle emploi fin juin 2016–chiffre en hausse de 5% sur un an- et plus de ¾ ont un faible niveau de qualification (inférieur au BAC).

Une collaboration renforcée entre tous les acteurs

Jean-Marc Falcone, Préfet de région, a introduit les travaux du séminaire régional

Instauré en 2009 par le ministère du travail, le PRITH a vocation à renforcer les collaborations entre tous les partenaires concernés (Pôle emploi, Agefiph, Conseil régional, Carsat, OPCA…) afin que les actifs reconnus handicapés aient bien accès à tous les dispositifs de droit commun existant en matière de d’accompagnement vers l’emploi, de formation, de conseil en évolution professionnelle…
Au titre du bilan du PRITH 2015-2017, ont été mentionnées plusieurs initiatives qui ont pu voir le jour grâce à la dynamique insufflée par ce plan régional : réunions de sensibilisation destinées aux membres de CHSCT [2], édition d’un guide des aides mobilisables par les professionnels de l’insertion, actions de professionnalisation sur le handicap de acteurs de l’orientation et de la formation…

Le handicap, priorité du quinquennat

Il a été aussi rappelé le rôle clef de l’Etat (Direccte), coordonnateur du PRITH et garant de l’égalité de traitement des personnes handicapées sur tout le territoire régional. Pour le gouvernement, le handicap est une des priorités du quinquennat et d’ores et déjà, à l’issue du dernier comité interministériel du handicap, le 20 septembre dernier, plusieurs grands objectifs à 5 ans ont été fixés en matière d’emploi : augmenter le niveau de qualification des demandeurs d’emploi et salariés handicapés, faciliter l’embauche et le maintien en emploi des personnes handicapées par les employeurs publics ou privés, dont les TPE-PME…

Vers un PRITH 2018-2020

Christel Péan, Directrice régionale de l’AGEFIPH Centre-Val de Loire

D’autres axes d’intervention, susceptibles de structurer le futur PRITH pour la période 2018-2020,. ont aussi été évoquées par les professionnels présents à Orléans. Parmi celles-ci, on peut citer la volonté de rendre accessible aux personnes handicapées une gamme plus variée de métiers mais aussi de mieux suivre les parcours des personnes les plus fragiles en facilitant notamment leur passage entre secteur protégé (Esat), secteur adapté (EA) et le marché du travail ordinaire.
Le nouveau PRITH 2018-2020 devrait être présenté à tous les professionnels au cours du 2ème trimestre 2018.

Notes

[1Direccte, Conseil régional, ARS, Agefiph, Carsat, MSA, RSI, Pôle emploi, Cap Emploi, missions locales, services de santé au travail, branches professionnelles…,

[2Comité d’hygiène et de sécurité au travail

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics