Accueil > Loiret > Actualité du Loiret > Orléans Métropole : 15 500 cadres des fonctions métropolitaines

Orléans Métropole : 15 500 cadres des fonctions métropolitaines

| Publié le 30 septembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Tel est le titre de l’étude réalisée par l’INSEE Centre-Val de Loire. Les cadres des fonctions métropolitaines sont des emplois de cadres et de chefs d’entreprise à contenu intellectuel, décisionnel ou technique élevé participent au rayonnement des métropoles et à leur insertion dans l’économie de la connaissance. Ces fonctions dites métropolitaines sont principalement présentes dans les métropoles.

Des cadres qui exercent avant tout des fonctions dans la gestion et la conception-recherche

45 % exercent une profession liée à la gestion d’entreprise, la banque, l’assurance ou la recherche. Près des trois quarts des 15 500 cadres des fonctions métropolitaines travaillent dans des grandes entreprises. Le secteur des services concentre 84 % des cadres des fonctions métropolitaines. Des start-ups (Lab’O) et des pôles de compétitivité dynamisent l’implantation d’entreprises innovantes.

Orléans Métropole se situe en tête des métropoles françaises de moins de 200 000 emplois

Elle se classe cinquième en termes d’emplois total (150 000) et deuxième pour la part des CFM (10,8 % des emplois, derrière Clermont-Ferrand avec 11,0 %). La hausse du nombre d’emplois est plus faible à Orléans Métropole (+ 0,5 point) que dans les métropoles comparables (+ 0,9 point).

Un enjeu de recrutement pour les entreprises

La part des moins de 40 ans des cadres des fonctions métropolitaines baisse : 35 % en 2015 contre 38 % en 2010. Ce vieillissement pourrait être bénéfique en termes de recrutement pour les entreprises installées dans la métropole d’Orléans.

Des cadres hautement qualifiés qui résident dans la métropole orléanaise, mais travaillent ailleurs

Environ 3 350 cadres des fonctions métropolitaines résident à Orléans Métropole, mais travaillent hors de la métropole. Leur nombre augmente fortement (+ 2,8 % par an) et la plupart d’entre eux travaillent en Centre-Val de Loire et en Île-de-France. Ces cadres sont surtout présents dans la fonction de conception, recherche et constituent un potentiel de développement pour Orléans Métropole.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics