Accueil > Indre > Actualité dans l’Indre > Prévenir les risques chimiques en entreprise

Prévenir les risques chimiques en entreprise

| Publié le 2 février 2018 | Dernière mise à jour le 28 février 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une soixantaine de chefs d’entreprises de l’Indre et de salariés élus en CHSCT ont participé les 2 et 16 février dernier à une matinée d’information et d’échange sur la prévention du risque chimique en milieu professionnel à Châteauroux (site du HEI Campus Centre).


Organisée à l’initiative de la Direccte-Centre Val de Loire (Unité de l’Indre) et des organismes préventeurs des risques professionnels du département (CARSAT, AISMT36, OPPBTP, MSA, ARS, DREAL), ces deux matinées ont permis aux participants de mieux cerner les divers types de produits chimiques utilisés en entreprise (Solvants, phytosanitaires, produits de nettoyage, intermédiaires de synthèse, cosmétiques professionnels, fluides d’usinage…) et leur impact potentiel sur la santé des salariés.

Un risque important et trop souvent méconnu

En 2010, 1/3 des salariés français (2,2 millions) ont été exposés à un ou plusieurs agents chimiques (1). En région Centre-Val de Loire, 58 cancers ont été reconnus en 2016 au titre des tableaux des maladies professionnelles liées à des produits chimiques.
Face à ce constat, les partenaires sociaux et les préventeurs ont choisi de faire de la prévention des risques chimiques une des actions prioritaires du 3ème plan régional santé au travail (PRST) pour la période 2016-2020.

Evaluer les risques

La méthodologie d’évaluation du risque chimique, obligation réglementaire pour tout employeur, a été exposée en détail lors de la matinée. Il s’agit de bien identifier les dangers des produits utilisés, des substances chimiques émises, en procédant à l’analyse des postes de travail concernés. Pour chaque produit, les employeurs doivent lire attentivement les étiquettes ainsi que des fiches de données sécurité remises par le fournisseur. La fiche d’entreprise, établie par les médecins du travail, est aussi un élément à prendre en compte.

Construire le plan de prévention

Une fois les risques évalués, l’employeur doit mettre en place des mesures de prévention et de protection adaptées.
Pour mener à bien ces démarches d’évaluation et de construction du plan de prévention, les employeurs peuvent solliciter l’appui des organismes de prévention départementaux : Carsat, MSA, OPPBTP, services de santé au travail…
Ils disposent aussi d’outils en ligne sur mesure tel l’outil SEIRICH développé par l’INRS ou l’outil « e-prevention evaluation risque chimique » de l’OPPBTP.

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics