Accueil > Etudes et statistiques > Rapport d’activité et chiffres clés > Rapports annuels d’activité > Rapport d’activité 2016 de la DIRECCTE Centre-Val de Loire

Rapport d’activité 2016 de la DIRECCTE Centre-Val de Loire

| Publié le 15 juin 2017 | Dernière mise à jour le 16 juin 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le rapport d’activité 2016 de la DIRECCTE Centre-Val de Loire présente les missions de la DIRECCTE et le bilan de l’activité de ses services à travers 5 thématiques :

  • Faire respecter le droit du travail et promouvoir le dialogue social
  • Soutenir l’accès et le retour à l’emploi
  • Favoriser la compétitivité des entreprises et des territoires
  • Accompagner les mutations économiques
  • Contribuer à l’efficacité économique au bénéfice final du consommateur

Editorial

de Patrice Greliche, Directeur régional de la DIRECCTE Centre-Val de Loire.

Dès janvier 2016, les services de la Direccte se sont mobilisés pour mettre en oeuvre le plan d’urgence pour l’emploi annoncé par le Président de la République lors de ses voeux.
Ils ont ainsi promu activement la prime à l’embauche PME qui aura bénéficié en 2016 sur la région à 35 741 entreprises sur la région.
La Direccte s’est aussi impliquée, aux côtés du Conseil régional et des partenaires sociaux, dans la construction d’un plan régional inédit par son ampleur de 32 000 formations destinées à répondre aux besoins en compétences des entreprises et à préparer les demandeurs d’emploi aux métiers de demain.
La lutte contre le travail illégal et notamment la fraude aux détachements de travailleurs étrangers a été par ailleurs une des priorités de l’action de l’inspection du travail. Plusieurs conventions ont été signées dans ce but avec des branches professionnelles (BTP, entreprises du paysage, secteur du transport de déménagement) afin de mieux cibler les contrôles et renforcer les sanctions. 54 amendes administratives ont ainsi été notifiées en 2016 pour non-respect du code du travail en matière de prestations de services internationales. De nombreux chantiers BTP ont été aussi inspectés avec une attention particulière portée sur la prévention des risques de chute de hauteur et du risque d’exposition à l’amiante.
Suites aux intempéries de juin 2016, la Direccte a été très réactive pour attribuer, en partenariat avec les organismes consulaires, des aides financières d’urgence à 255 entreprises sinistrées par les inondations.
Enfin, la lutte contre les retards de paiement inter-entreprises a constitué un axe fort des contrôles opérés par les agents du pôle « concurrence consommation ». 24 entreprises se sont vues notifier dans ce cadre des amendes administratives pour un montant total de 627 000 euros.
Alors qu’une légère reprise de l’emploi régional, portée par l’intérim, est enregistrée au dernier trimestre 2016 et que les indicateurs de conjoncture s’améliorent, la Direccte mettra à profit en 2017 son expertise et sa connaissance du tissu économique local pour favoriser la reprise de l’activité
et l’amélioration des conditions de travail.

Patrice GRELICHE
Directeur de la DIRECCTE Centre-Val de Loire

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics