JPEG

Siège 12 Place de l’Etape à Orléans

+ services en département
Accueil > Informations générales > Rapport d’activité 2017 de la Direccte Centre-Val de Loire

Rapport d’activité 2017 de la Direccte Centre-Val de Loire

| Publié le 30 mai 2018 | Dernière mise à jour le 4 juin 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le rapport d’activité 2017 de la Direccte Centre-Val de Loire présente un panorama à 180 degré des actions conduites en 2017 par ses services ainsi que les grandes thématiques qui structurent ses interventions en 2018.

Le panorama est présenté en 4 grandes parties :

  • Créer un environnement propice aux entreprises
  • Protéger contre les risques
  • Promouvoir le dialogue social et l’amélioration des conditions de travail
  • Aider à l’insertion et au retour à l’emploi des personnes fragiles

Pour télécharger le Rapport d’activité Direccte Centre-Val de Loire en PDF

Editorial

de Patrice Greliche, Directeur régional de la Direccte Centre-Val de Loire.

Accompagner les PME industrielles afin qu’elles profitent pleinement de la révolution numérique en cours pour accroître leur développement, tel est l’objet du Plan régional pour l’industrie du futur soutenu par l’Etat, le Conseil régional, la CRCI ainsi que les branches professionnelles et centres de recherche concernés. Le succès de la manifestation qui a réuni tous ces acteurs à Bourges le 9 novembre 2017 autour de cette thématique témoigne d’une prise de conscience de nombreux chefs d’entreprises : celle de devoir revisiter leur modèle économique et leur organisation à l’aune de l’innovation technologique (robotique, fabrication additive, réalité augmentée…).

2017 aura aussi été marqué par la création d’un fonds régional de revitalisation, Revi’Centre, soutenu par la Direccte, Dev’Up et la Caisse des dépôts. Son objectif : allouer des fonds propres à des entreprises pour favoriser leur redressement ou leur essor. Cela permet ainsi de maintenir ou de créer des emplois sur des territoires ayant subi des plans sociaux dans le cadre de restructurations de grands groupes.

Le respect des délais de paiement interentreprises a constitué un axe fort des contrôles opérés par les agents du pôle « Concurrence-consommation ». La moitié des 132 entreprises contrôlées dans ce domaine étaient en infraction et se sont vues notifier des amendes administratives pour un montant total de 505 600 euros.

L’animation territoriale de la politique de l’emploi a fait l’objet d’une rénovation qui s’est traduite dans notre région par la mise en place de Comités de développement de l’emploi (CODEVE). Ces instances regroupent au niveau départemental et infra-départemental tous les acteurs en charge de l’emploi, de la formation, de l’orientation et du développement économique. Leur vocation est d’initier, à partir d’un diagnostic partagé, des actions répondant aux besoins de recrutement des entreprises locales tout en offrant des perspectives d’insertion professionnelle aux publics en recherche d’emploi.

Le 3ème Plan régional Santé au travail, coordonné par la Direccte, a été officiellement lancé lors de l’installation du nouveau Comité régional des conditions de travail (CROCT), le 4 juillet 2017. Elaboré par les partenaires sociaux et les préventeurs, il donne la priorité à la prévention des risques professionnels et vise à améliorer la qualité de vie au travail et in fine la performance économique et sociale de l’entreprise.

Enfin, la publication des ordonnances « travail » en septembre 2017 bouleverse les modalités du dialogue social en entreprise. De nombreuses réunions d’information seront animées dans tous les départements par les agents du pôle « Travail » pour présenter ce nouveau cadre législatif aux partenaires sociaux. Charge également à la Direccte de veiller à la bonne installation et au bon fonctionnement des nouveaux « observatoires départementaux d’analyse et d’appui au dialogue social » mis en place pour favoriser le développement de la négociation collective dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Patrice GRELICHE
Directeur de la Direccte Centre-Val de Loire

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics