+ services en département
Accueil > Informations > Nos publications > Rapport d’activité > Rapport d’activité 2018

Rapport d’activité 2018

| Publié le 30 mai 2018 | Dernière mise à jour le 17 juillet 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le rapport d’activité 2018 de la Direccte Centre-Val de Loire présente un panorama à 180 degrés des actions conduites en 2018 par ses services ainsi que les grandes thématiques qui structurent ses interventions en 2019.

Le panorama est présenté en 4 grandes parties :

  • Créer un environnement propice aux entreprises
  • Protéger contre les risques
  • Promouvoir le dialogue social et l’amélioration des conditions de travail
  • Aider à l’insertion et au retour à l’emploi des personnes fragiles

Pour télécharger le Rapport d’activité Direccte Centre-Val de Loire en PDF

Editorial

de Patrick Marchand, Directeur régional de la Direccte Centre-Val de Loire par intérim.

En 2008, la Direccte s’est employée à co-construire, avec la Région et les partenaires sociaux un Pacte régional d’investissement dans les compétences pour la période 2019-2022 qui devrait permettre à 72 000 personnes pas ou peu qualifiées de suivre une formation au cours de ces 5 années.
Inciter les entreprises à saisir les opportunités de développement offertes par le numérique et les aider à s’adapter à cette révolution digitale, en terme de ressources humaines et d’organisation, a été aussi une de nos priorités tout au long de l’année.
Dans le domaine de la sécurité sanitaire, suite à l’affaire « Lactalis », le Pôle Concurrence consommation de la Direccte a élaboré avec l’Agence régionale de santé un protocole de coopération destiné à rendre plus efficiente l’action de l’État en cas d’alerte sanitaire.
Faciliter l’appropriation par les entreprises des ordonnances « travail » de septembre 2017 a été par ailleurs au coeur de l’action de l’inspection du travail. Les agents ont ainsi notamment tenu des réunions d’information et proposé un accompagnement pour faciliter la mise en place, dans les entreprises de plus de 10 salariés, du Conseil social et économique qui fusionne les instances représentatives existantes.
La lutte contre le travail illégal a mobilisé également les agents de contrôle, avec l’appui de notre unité régionale spécialisée. Elle s’est traduite par une action inédite visant les conditions de détachement d’intérimaires bulgares, auxquels ont recours de nombreuses exploitations agricoles. Des inspectrices du travail bulgares ont pu ainsi participer dans ce cadre à 3 jours de contrôles sur la région et une délégation d’agents de la Direccte s’est rendue en retour à Sofia pour renforcer l’efficience des collaborations entre nos deux pays.
Enfin, nous avons contribué à la réussite de 2 expérimentations visant à imaginer, de manière collaborative, des services publics efficaces et mieux adaptés aux besoins des usagers. La première concerne la phase test en Centre-Val de Loire de « Signalconso » (cf. p.6), une plate-forme web permettant à toute personne ayant constaté des manquements à la réglementation dans un commerce de le signaler. La seconde nous a conduit à organiser, avec Pôle emploi et la Région, un laboratoire d’innovation territoriale (cf. p.21) axé sur l’identification des besoins en compétences des entreprises.
Signes que les services déconcentrés de l’État, résolument tournés vers l’avenir, participent d’ores et déjà sur le terrain à la modernisation de l’action publique impulsée par le gouvernement.

Patrick MARCHAND
Directeur de la Direccte Centre-Val de Loire par intérim.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics