Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Fonds européens > Fonds social européen > Actions financées par le FSE en région Centre > Renforcer l’insertion professionnelle des jeunes issus des quartiers (...)

Renforcer l’insertion professionnelle des jeunes issus des quartiers sensibles

| Publié le 2 septembre 2014 | Dernière mise à jour le 22 juin 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

3 mois pour retrouver un emploi : c’est le défi proposé par le Club Jeunes ZUS*. Mis en place par Pôle emploi, ce dispositif permet à des jeunes demandeurs d’emploi résidant dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville de bénéficier d’un accompagnement renforcé. Cette expérimentation conduite dans une trentaine de sites en France s’adresse aux moins de 30 ans. Tous doivent avoir un niveau de formation inférieur à Bac +2 et un projet professionnel bien défini. Dispensant un accompagnement à la fois collectif et individuel, le Club Jeunes ZUS est destiné notamment à établir des contacts privilégiés avec les entreprises et à apporter des méthodes de recherche d’emploi. Finalité : « le retour rapide à l’emploi durable grâce à une stratégie de recherche maîtrisée et adaptée, explique Déborah Blondel, l’animatrice du Club de Dreux. Le jeune qui intègre le Club s’engage à être motivé, assidu et disponible à plein temps au cours des trois mois » précise-t-elle.

« Quand on rejoint le Club, il faut avoir l’envie de s’investir. Si c’est le cas, tout s’active » assure Antoine, 26 ans, récemment embauché en tant que commercial. Comme lui, Jessie, El Batoul, Deborah, Vincent ou Oumar, une cinquantaine de jeunes du bassin de Dreux sont passés par le Club Jeunes ZUS depuis sa création en mars 2013. « Ça nous aide à mieux connaître nos atouts pour être plus serein face à un recruteur » témoigne Billel, 23 ans. Réunis en groupe de douze pendant les trois mois d’accompagnement, les jeunes participent chaque semaine à des séances collectives et à un entretien individuel avec l’animatrice. Ces rendez- vous permettent par exemple de s’entraîner à l’entretien d’embauche, d’améliorer son CV, de prendre contact avec des employeurs... « Ils contribuent aussi à développer l’autonomie et encouragent une émulation collective, précise l’animatrice. Lorsqu’un jeune prospecte une entreprise, il doit également promouvoir les profils des autres membres du Club ». Et cet accompagnement donne des résultats : 50% des bénéficiaires du Club ont retrouvé un emploi en CDI ou en CDD ou ont intégré une formation qualifiante. Deux d’entre eux ont par exemple été recrutés comme commerciaux par Richard Poisson, dirigeant de concessions automobile. Le chef d’entreprise les a notamment choisis pour leur détermination : « Les jeunes du Club veulent prouver qu’ils sont capables de faire bien et même mieux que les autres, apprécie l’employeur. Ils sont motivés et ont soif de reconnaissance ». 

* ZUS (Zone urbaine sensible) ou CUCS (Contrat urbain de cohésion sociale)

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics