Risques BTP et chute de hauteur

Des couvreurs encore peu conscients du risque « amiante »

De septembre 2015 à février 2016, 24 entreprises de charpente-couverture ont été contrôlées en Eure-et-Loir par l’inspection du travail. Résultat : peu d’employeurs ont pris conscience des risques d’inhalation de fibres d’amiante encourus par leurs salariés intervenant sur des matériaux comportant de l’amiante.

Lancement de la campagne « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur »

« Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ». Les acteurs de la prévention se mobilisent pour une campagne de sensibilisation nationale.

Risques BTP et chute de hauteur - 7 décembre 2015

Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur

Tel est le slogan de la campagne nationale de sensibilisation à la prévention des chutes de hauteur lancée le 26 mai par le Ministère en charge du travail avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels. Les chutes de hauteur sont aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans le BTP et leur prévention constitue une des priorités de l’inspection du travail en 2014 en région Centre.

Prévention des chutes de hauteur : priorité 2014


En région Centre, le contrôle de 120 chantiers par l’inspection du travail en juin 2013 a fait apparaître un taux de non-conformité très élevé des équipements de protection (échafaudages, consoles…).
En 2014, la DIRECCTE entend poursuivre la sensibilisation des maîtres d’ouvrages et entreprises du BTP à la prévention des chutes de hauteur avec le concours des préventeurs et des organisations professionnelles.

Préconisations pour la réalisation d’un diagnostic plomb avant travaux


A ce jour, deux types de diagnostics sont utilisés et réglementés par le code de santé publique : le Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREP) et le Diagnostic de Risque d’Intoxication par le Plomb des peintures (DRIPP). Ceux-ci ne concernent que les bâtiments construits avant 1949 et le risque d’accessibilité au plomb par les enfants. Or, dans le cadre d’un projet de rénovation/réhabilitation ou de démolition, ces diagnostics ne sont pas adaptés pour évaluer le risque d’exposition des travailleurs opérant sur chantier.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics