Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail

Santé et sécurité au travail

Des couvreurs encore peu conscients du risque « amiante »

De septembre 2015 à février 2016, 24 entreprises de charpente-couverture ont été contrôlées en Eure-et-Loir par l’inspection du travail. Résultat : peu d’employeurs ont pris conscience des risques d’inhalation de fibres d’amiante encourus par leurs salariés intervenant sur des matériaux comportant de l’amiante.

Médecine du travail : une révision en profondeur

En vigueur depuis janvier 2017, la nouvelle réforme de la médecine du travail répond à un double objectif : faire face aux problèmes de démographie médicale et personnaliser davantage le suivi des salariés en fonction des risques professionnels auxquels ils sont exposés. Explications.

Médecine du travail - 22 juin 2017

Limiter les accidents du travail liés aux risques créés par les fortes chaleurs...

Afin de limiter les accidents du travail liés aux risques créés par les fortes chaleurs, des mesures simples de prévention visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs, s’imposent à l’employeur.

Le ministère du Travail recrute 28 médecins inspecteurs du travail

Le ministère du Travail recrute 28 Médecins Inspecteurs du Travail qualifiés en médecine du travail, dont un poste à pourvoir région Centre-Val de Loire

Médecine du travail - 5 mai 2017

Travaux interdits et réglementés des jeunes travailleurs de moins de 18 ans

Des travaux sont interdits aux jeunes travailleurs âgés de moins de 18 ans en raison de leur dangerosité.
Toutefois, les établissements d’enseignement technologique ou professionnel, y compris agricole, peuvent déroger à l’interdiction pour certains de ces travaux, pour les besoins de la formation des jeunes qu’ils accueillent.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics