Accueil > Etudes et statistiques > Les études de la Direccte > Seuls 10 % des 45 000 salariés des services à la personne travaillent à temps (...)

Seuls 10 % des 45 000 salariés des services à la personne travaillent à temps complet

| Publié le 19 février 2018 | Dernière mise à jour le 20 février 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Direccte Centre-Val de Loire et L’INSEE ont présenté le 9 février dernier devant les partenaires sociaux et les représentants des organismes de services à la personne une étude sur la structuration du secteur.
Celui-ci doit revaloriser l’image de ses métiers et améliorer ses conditions de travail s’il veut être en mesure de faire face à l’avenir à un besoin croissant de services au bénéfice notamment des personnes âgées dépendantes.


En 2013, en Centre-Val de Loire, 44 700 salariés travaillent dans le secteur des services à la personne, hors assistants
maternels, soit 5 % de l’emploi salarié régional. Ce poids est un peu plus élevé qu’en France de province, en particulier dans
l’Indre et le Loir-et-Cher.
Les particuliers sont les principaux employeurs du secteur. Cette prédominance de l’emploi par les particuliers est plus marquée dans la région qu’en moyenne nationale mais comporte des disparités départementales avec beaucoup de particuliers employeurs dans le Loir-et-Cher et davantage d’organismes prestataires dans le Cher et le Loiret.
Parmi les organismes de services à la personne, les associations prédominent. Toutefois, depuis 2010, le nombre d’heures dans les associations diminue et, malgré la progression importante de la sphère privée, l’activité globale des organismes baisse.
Les conditions de travail sont difficiles : les emplois sont peu rémunérateurs, avec un faible nombre d’heures travaillées. Beaucoup de salariés multiplient les contrats, chez des particuliers ou des organismes prestataires. Un tiers d’entre eux travaille en dehors du secteur, part la plus élevée des régions françaises.

Lire l’intégralité de l’étude (4 pages)

Auteurs de l’étude : Hélène Lapeyre (Insee), Olivier Diel (Direccte), Marion Hillau (Direccte)

Lire l’article paru le 14 février 2018 sur la République du Centre : "Les difficultés de recrutement sont criantes dans le secteur des services à la personne"

Structurer la filière pour faire face aux défis de demain

Le 23 février 2017 a été signé, au niveau national, un contrat de filière « Services à la personne » dont l’objectif
est de structurer ce secteur d’avenir, présentant de nombreuses opportunités de créations d’emplois. Il doit
également permettre d’encourager l’innovation dans ces métiers et de mieux sécuriser les parcours
professionnels des salariés.

Les enjeux de la Direccte Centre-Val de Loire sont de :

  • Développer et structurer la filière pour assurer une offre de service cohérente et de qualité au regard des besoins croissants dans les territoires de la région,
  • Valoriser les compétences des salariés et sécuriser leur parcours professionnel par la formation continue,
  • Pérenniser les emplois par une amélioration des conditions de travail notamment en assurant l’effectivité du droit.

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics