Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Accès et retour à l’emploi > Signature du 1er "emploi franc" sur la région à Orléans-La Source

Signature du 1er "emploi franc" sur la région à Orléans-La Source

| Publié le 29 janvier 2020 | Dernière mise à jour le 18 février 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En présence de Pierre Pouëssel, Préfet de région, le marchand de primeurs « Les saveurs du jardin » a embauché une demandeuse d’emploi en CDD « Emploi franc ». Ce dispositif permet à tout employeur [1] recrutant un salarié résidant dans un quartier prioritaire de la ville (QPV) de bénéficier d’une aide financière (jusqu’à 5000 euros pour un CDD et 15 000 euros pour un CDI).

Expérimenté d’avril 2018 à décembre 2019, le dispositif "emplois francs" a été généralisé à tout le territoire national à compter du 1er janvier dernier. « Nous avons comme objectif de réaliser 605 recrutement en « emploi franc » en 2020 sur la région (dont 198 dans le Loiret) » indique Pierre Pouëssel, Préfet de région. « Cette mesure vise à faciliter l’accès à un emploi durable pour les demandeurs d’emploi résidant dans un des 52 quartiers prioritaires de la ville répertoriés en Centre-Val de Loire ».

Lutter contre les discriminations à l’embauche

« Nous sommes un magasin de primeurs de 8 salariés en plein essor » précise le patron de l’enseigne Les saveurs du jardin. « Je viens d’avoir recours à un emploi franc pour embaucher une vendeuse en CDD, qui a vocation à être transformé en CDI. Nous cherchons par ailleurs à recruter un responsable de rayon et un chauffeur poids lourd ».
« Il faut espérer qu’avec ce dispositif, à compétences égales, les employeurs choisiront de recruter un demandeur d’emploi résidant dans un QPV et participeront ainsi à lutter contre les discriminations à l’embauche » remarque pour sa part Virginie Coppens Ménager, directrice régionale de Pôle emploi. Tout demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi ou suivi par une mission locale ou adhérent à un contrat de sécurisation peut être recruté en emploi franc.

Toutes les entreprises concernés par le dispositif

A l’exception des particuliers employeurs et des employeurs publics, toutes les entreprises et toutes les associations peuvent recourir aux emplois francs. L’aide accordée à l’employeur est de 15 000 euros sur 3 ans pour un CDI et de 5000 euros sur 2 ans pour un CDD. Pour en bénéficier, il suffit à l’employeur de remplir un formulaire dédié et de l’envoyer à Pôle emploi au plus tard 3 mois après la signature du contrat de travail.

Notes

[1hormis les particuliers employeurs et les employeurs publics

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics