Structures d’insertion par l’activité économique

| Publié le 23 juillet 2014 | Dernière mise à jour le 6 décembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les structures d’insertion par l’activité économique (IAE) permettent à des personnes sans emploi, confrontés à des difficultés sociales et professionnelles spécifiques (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur (ré) insertion durable dans l’emploi.

les entreprises d’insertion (EI)

Ces entreprises s’inscrivent dans des marchés concurrentiels. Elles produisent des biens et services notamment dans les secteurs du bâtiment de l’environnement, du maraîchage biologique, du recyclage, du nettoyage. Leurs ressources proviennent essentiellement de leurs ventes. Les personnes en difficulté qu’elles accompagnent ne sont pas trop éloignées de l’emploi et visent, directement à leur sortie de l’EI », le retour à un emploi durable de droit commun. En savoir plus

Les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI)

Ce sont des sociétés d’intérim qui proposent des missions d’intérim à des personnes rencontrant des difficultés à trouver un emploi mais qui sont suffisamment autonomes pour être détachées en entreprise. Les entreprises clientes proviennent de secteurs très divers : industrie, logistique/manutention, BTP, entretien d’espaces verts, nettoyage, distribution, restauration… En savoir plus

Les associations intermédiaires (AI)

Les personnes en insertion sont mises à la disposition, à titre onéreux, auprès de personnes physiques ou de personnes morales pour la réalisation de travaux occasionnels (aide à domicile, nettoyage, manutention…). La mise en situation de travail permet de mesurer les capacités de retour à l’emploi des personnes salariées de l’AI. Ces dernières bénéficient d’un accompagnement social et professionnel (atelier de recherche d’emploi…) et, le cas échéant, de formations adaptées.
En savoir plus

Les ateliers et chantiers d’insertion (ACI)

Les biens ou services produits par les ACI visent à répondre à des besoins collectifs non satisfaits (environnement, rénovation de bâtiment ancien...) dans le secteur non-marchand. C’est une première étape d’accès à l’emploi pour des personnes qui en sont très éloignées. Celles-ci sont recrutées par l’ACI soit en Contrat d’insertion (CUI-CAE), soit en contrat à durée déterminée d’insertion (CDDI). Dans le cadre de son parcours d’insertion, le salarié peut bénéficier de périodes d’immersion auprès d’un autre employeur, notamment auprès d’entreprises. En savoir plus

--

->Articles du même thème :

 
 
Liens
Pôle emploi Centre
 
Agefiph Centre
 
Orientation, formation et emploi en région Centre-Val de Loire
 
Réseau des écoles de la 2ème chance
 
Emplois d'avenir
 
Contrat de génération
 
Contrat de professionalisation en région Centre-Val de Loire
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics