Accueil > Travail et relations sociales

Travail et relations sociales

Relations du travail - 18 janvier 2017

2,1% des actifs de la région vont au travail en vélo

En Centre-Val de Loire, 2,1 % des actifs utilisent le vélo pour se rendre sur leur lieu de travail. Si la voiture reste largement prédominante, l’usage de la bicyclette est un peu plus fréquent qu’en moyenne nationale et est privilégié par les jeunes et les seniors, surtout en milieu urbain.

Lutte contre le travail illégal - 18 janvier 2017

8,6% de français ont travaillé sans être déclarés entre 2012 et 2015

Une première enquête pilote sur le travail dissimulé a été menée en juin 2015 par le CREDOC, à la demande du Ministère de l’économie et des finances (DGE et DNLF). Elle révèle que 3,9% de la population interrogée reconnait avoir travaillé de manière dissimulée au cours du mois dernier et 8,6% entre 2012 et 2015.

Publications - 5 janvier 2017

Comment préserver la santé des salariés dans les Drives ?

Suite à une enquête conduite en 2011 par les préventeurs des risques professionnels en région Centre-Val de Loire, deux guides pratiques ont été réalisés à l’attention des employeurs et salariés de Drives autonomes et Picking.
Objectif ? : donner des repères pour mieux identifier et prévenir les risques professionnels.

Lutte contre le travail illégal - 13 décembre 2016

Les entreprises du déménagement se mobilisent avec l’Etat contre le travail illégal

Les professionnels du déménagement (représentants employeurs et salariés) ont signé le 12 décembre 2016 avec les services de l’Etat (DIRECCTE, DREAL) et l’URSSAF, une convention régionale de partenariat pour lutter contre le travail illégal. Objectif : mettre en garde le grand public et les professionnels mais aussi mieux coordonner et cibler les contrôles.

Inspection du travail - 5 octobre 2016

Alerte : Démarchage agressif de boulangeries du Loiret

ALERTE - MISE EN GARDE

Des entreprises artisanales, essentiellement des boulangeries, font l’objet actuellement de sollicitations par un organisme se prétendant mandaté par l’inspection du travail et la Direccte pour contrôler leur document unique d’évaluation des risques. Ces démarches visent en réalité à vendre une prestation de conseil payante.

LA DIRECCTE VOUS INFORME QU’ELLE N’A MANDATE AUCUN ORGANISME AUX FINS DE CONTRÔLER LES DOCUMENTS UNIQUES D’ÉVALUATION DES RISQUES NI AUCUNE AUTRE OBLIGATION A LA CHARGE DES ENTREPRISES.
--

Webmestre |