Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Prévention des risques professionnels > Risque chimique > Travailler sans cancérogène - Une démarche de substitution en région (...)

Travailler sans cancérogène - Une démarche de substitution en région Centre

| Publié le 14 novembre 2011 | Dernière mise à jour le 4 novembre 2011
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

On évalue à plus de 6000, le nombre de salariés de la région Centre exposés au trichloréthylène tous secteurs confondus (Enquête Sumer 2003).

Afin de réduire l’exposition des salariés et inciter les entreprises à substituer le trichloroéthylène, le perchloroéthylène et le dichlorométhane, solvants chlorés cancérogènes, l’inspection du travail, en partenariat avec les Services de Santé au Travail et la CARSAT Centre, mène des contrôles ciblés dans les établissements utilisateurs depuis 2009.

Dépliant Travailler sans cancérogène - Une démarche de substitution en région Centre

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics