Direccte Centre-Val de Loire
Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Développement des compétences > EDEC > Une formation au management pour aider les TPE-PME à se professionnaliser

Une formation au management pour aider les TPE-PME à se professionnaliser

| Publié le 5 mars 2020 | Dernière mise à jour le 12 mars 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Professionnaliser des chefs de TPE-PME et leurs cadres dans des fonctions managériales : tel était l’objet d’une formation-action co-financée par la Direccte et l’OPCO « entreprises de proximité » au bénéfice de 21 entreprises de la région.

Des prestations innovantes d’accompagnement des pratiques managériales ont été dispensées de septembre 2016 et juillet 2019 à des TPE-PME volontaires dans le cadre d’une convention ADEC (Actions de Développement de l’Emploi et des Compétences), signée entre l’Etat (la Direccte), la CGPME et l’AGEFOS-PME (l’OPCO des entreprises de proximité) du Centre-Val de Loire. Objectif : offrir un appui renforcé à des TPE – PME, dépourvues de service RH ou mal « équipées » en fonction RH.
Ce cycle de formation, qui a bénéficié à 10 chefs d’entreprise et 30 managers de proximité, a mobilisé en fonction des besoins de chacun une ou plusieurs thématiques prédéfinies : définition d’un modèle de gouvernance, du plan managérial de l’entreprise, organisation et gestion d’équipe, relations interpersonnelles, accompagnement du changement, communication ou encore confiance en soi.

Une formation "à la carte"

Quatre collaborateurs de l’agence Bimbenet ont pu en bénéficier et cela leur a permis « d’évoluer en responsabilités, témoigne Pascale Bimbenet, responsable administrative de cette entreprise familiale centenaire spécialisée dans l’immobilier, à Orléans. « Deux d’entre eux ont amélioré leur façon de gérer dix salariés, un troisième sa façon de gérer cinq personnes et le quatrième s’est préparé à devenir dirigeant ».
Après avoir été audités par le cabinet Thomas Legrand, ces quatre collaborateurs ont ont suivi une formation « à la carte, adaptée à la personnalité de chacun », précise Pascale Bimbenet. Ils ont ainsi appris à gagner en aisance managériale, à adapter leur posture à chaque collaborateur, à gérer leur stress lors d’une prise de parole en public, à animer des réunions efficaces sur un mode de fonctionnement collaboratif, à participer à des recrutements en sachant poser les bonnes questions ou encore à participer l’intégration de nouveaux salariés.
« Le bilan est tout-à-fait positif, car nos collaborateurs ont pu soit asseoir leur statut de manager, soit le devenir, constate Pascale Bimbenet. Sans cette aide de l’OPCO EP et de la Direccte, il nous aurait été impossible financièrement de former quatre personnes en même temps. Mais il faudra peut-être envisager une petite formation complémentaire dans deux ans, parce que la façon de manager évolue rapidement ».

Vers une relation gagnant-gagnant manager-salarié

La formation-action proposée à des TPE-PME de la région a reposé « sur l’analyse de situations de management concrètes, vécues, pas seulement sur de la théorie », insiste Sarah Ribadoux, responsable du Pôle accompagnement RH chez Thomas Legrand Consultants. « Nous avons identifié deux types de carences dans ces entreprises : des managers doués dans leur métier opérationnel, mais pas formés au management, et des problématiques de relations humaines (gestion de conflits, adaptation du comportement en fonction de l’interlocuteur, etc.). Nous avons travaillé sur l’instauration d’une relation gagnant-gagnant manager-salarié, sur le respect et l’apprentissage mutuels. Et cela a beaucoup plu. Ce fut une très belle opération qui a donné d’excellents résultats ».
« Il faudrait maintenant organiser régulièrement des groupes de réflexion réunissant chefs d’entreprises et managers, propose Sarah Ribadoux. Car pour continuer à optimiser les pratiques managériales, il faut savoir se remettre en question à intervalles réguliers, en se déconnectant du quotidien, de la routine et de l’isolement ».

--

Webmestre |