Validation des acquis de l’expérience (VAE)

| Publié le 24 juillet 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Instaurée en 2002, la VAE est une démarche personnelle volontaire qui permet à toute personne quel que soit son statut (salarié, demandeur d’emploi…) de faire reconnaître ses compétences professionnelles acquises à partir de son expérience professionnelle ou bénévole, en vue de l’obtention d’un diplôme, d’un titre professionnel ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP).

La VAE : un droit pour tous

Tout salarié a droit à un congé de 24 heures de temps de travail, consécutives ou non, pour faire valider ses acquis. Son compte personnel de formation (CPF) peut être utilisé pour se faire accompagner par un prestataire dans la constitution de son dossier. C’est une démarche longue (12 mois en moyenne) qui nécessite une forte implication du candidat à la VAE. Au final, ce dernier présentera oralement son dossier à un jury composé de professionnels et pourra même, si le diplôme visé le nécessite, effectuer certaines tâches devant le jury (mise en situation de travail).

Pour les demandeurs d’emploi, outre la mobilisation du CPF, une aide financière peut leur être attribué (par Pôle emploi ou le Conseil régional) afin de prendre en charge des frais de dossier et d’inscription aux sessions de validation ou les coûts induits par les prestations d’accompagnement.
En savoir plus

Bien réfléchir au diplôme ou à la certification visée

De nombreuses certifications sont accessibles par la VAE. Elles doivent être inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). En fonction des spécificités de la certification visée par le candidat, le dossier à présenter au jury sera plus ou moins important.
Les points relais conseil en VAE (Points Relais Conseils) accueillent et informent tout candidat sur la démarche de VAE. Ils l’aident à analyser la pertinence de son projet VAE compte tenu de son expérience, à choisir les certifications correspondantes à son expérience, et l’informent sur les possibilités de financement. Coordonnées des
points relais conseil VAE en région Centre-Val de Loire
.

Les atouts des titres professionnels du ministère en charge de l’emploi

Les titres professionnels sont des certifications délivrées au nom de l’Etat par le ministère chargé de l’emploi représenté dans chaque département par l’unité territoriale de la DIRECCTE. Ils attestent que leurs titulaires maîtrisent les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées. Il existe près de 270 titres professionnels qui concernent surtout des certifications de premier niveau de qualification dans un grand nombre de secteurs de l’industrie, du BTP, et du tertiaire. Accéder à la liste détaillée des titres.

A savoir : Chaque titre est composé de plusieurs unités qui peuvent faire l’objet chacune d’une validation intermédiaire permettant l’obtention d’un « certificat de compétences professionnelles » (CCP). Cela permet aux candidats d’obtenir progressivement le titre professionnel composé de plusieurs CCP.

Les titres professionnels sont accessibles par la validation des acquis de l’expérience (VAE). Le candidat doit retirer un dossier de demande de VAE pour l’obtention d’un titre professionnel auprès de l’unité territoriale de la DIRECCTE de son département ou télécharger le formulaire de demande de VAE.

La préparation au titre professionnel est confiée par le ministère à des organismes de formation qui s’engagent à respecter les textes régissant la délivrance du titre visé. Ces organismes doivent solliciter un agrément auprès des DIRECCTE. L’agrément est accordé pour une spécialité du titre, un site et une durée déterminés après instruction des DIRECCTE.

 
 
Liens
Portail de la VAE
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics