Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Accès et retour à l’emploi > Contrats aidés > Contrats aidés : plus longs avec une cible élargie

Contrats aidés : plus longs avec une cible élargie

| Publié le 15 mai 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Contrats aidés : mesure phare de l’État pour lutter contre le chômage.
3 types de contrats :

  • les emplois d’avenir
  • le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE)
  • le contrat initiative emploi (CIE)

Les services de l’État ont reçu leur feuille de route pour utiliser au mieux le contrat unique d’insertion (CUI) et 2 de ses déclinaisons :

  • le contrat d’accompagnementdans l’emploi (CAE) pour le secteur non-marchand
  • le contrat initiative emploi (CIE) pour le secteur marchand.

L’enjeu est de taille pour la région Centre, où le chômage a augmenté de 12,3 % en un an, contre 10,8 % au niveau national.

Privilégier des contrats plus longs

"Alors que la durée des contrats aidés était en moyenne de 6 mois en 2012, elle est de 7 mois au premier trimestre 2013 et devrait s’allonger suite à la décision du gouvernement de privilégier une durée moyenne de 12 mois" souligne Marika Petit, responsable du service « Accès et retour à l’emploi » à la DIRECCTE Centre.

L’objectif est de renforcer le soutien aux chômeurs de longue et de très longue durée, dont la réinsertion professionnelle nécessite des parcours plus longs.
Cet allongement est aussi conditionné par la qualité de l’engagement de l’employeur qui doit prévoir des actions de formation en lien avec le projet professionnel du bénéficiaire du contrat.

Davantage de personnes aidées

"Si les volumes de contrats aidés restent inchangés par rapport à début 2012 (6 090 CAE et 775 CIE), l’allongement de la durée des CAE va augmenter le nombre de bénéficiaires" indique Marika Petit.
À fin avril, plus de 76 % des CAE étaient signés.

Un public cible élargi

Les emplois d’avenir étant destinés aux jeunes pas ou peu qualifiés, la DIRECCTE a fait le choix de concentrer les CAE et CIE sur les autres publics prioritaires à savoir :

  • les bénéficiaires du RSA socle,
  • les travailleurs handicapés de plus de 30 ans,
  • les seniors de plus de 50 ans et les demandeurs d’emploi au chômage depuis 12 mois sur les 18 derniers mois (contre 24 mois sur les 36 derniers mois en 2012). La mise en oeuvre des contrats aidés est animée par les services publics de l’emploi mobilisés au niveau régional, départemental et local, sous l’autorité des préfets. Le recours aux contrats aidés est ainsi encouragé, aux acteurs de terrain d’en profiter !

Liens utiles :

CAE (secteur non marchand)
  • Type de contrat : CDI ou CDD, à 20 h/hebdo minimum
  • Aide de l’Etat : 70% à 80% de la rémunération brute mensuelle du SMIC à hauteur de 20 h/hebdo
  • Principaux types d’employeurs :
    • collectivités territoriales,
    • organismes de droit privé à but non lucratif,
    • structures d’insertion par l’activité économique

CIE (secteur marchand)

  • Type de contrat : CDI ou CDD à 20 h/hebdo minimum
  • Aide de l’Etat : 30% à 40% de la rémunération brute mensuelle du SMIC
  • Principaux types d’employeurs :
    • employeurs du secteur marchand affiliés au régime d’assurance chômage (entreprises, associations,groupements d’employeurs ...)
--

->Articles du même thème :

 
 
Liens
Pôle emploi Centre
 
Agefiph Centre
 
Orientation, formation et emploi en région Centre-Val de Loire
 
Réseau des écoles de la 2ème chance
 
Emplois d'avenir
 
Contrat de génération
 
Contrat de professionalisation en région Centre-Val de Loire
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics