Accueil > Etudes et statistiques > Les études de la Direccte

Les études de la Direccte

Dynamique de l’appareil productif

Une économie peu dynamique depuis 1990. Les effets de la crise se font encore sentir sur la croissance des régions françaises même si dans la majorité d’entre elles le produit intérieur brut est presque revenu à son niveau d’avant-crise. La croissance du produit intérieur brut en Centre-Val de Loire, qui a connu un décrochage dès le milieu des années (...)
Autres publications - 23 mars 2017

La région peine à se remettre de la crise de 2008

L’Insee s’est penché en partenariat avec la Direccte Centre-Val de Loire sur l’évolution du PIB régional depuis 1990.
La croissance de ce dernier sur notre région a été plus lente dès 1993 que celle observée en France métropolitaine (Hors Ile-de France) et cet écart s’est accentué avec la crise de 2008. En 2013, l’emploi salarié industriel régional n’avait pas retrouvé son niveau de 2007.

Sous-traitance industrielle : un redressement encore fragile

Mieux comprendre le positionnement d’un secteur composé au 3/4 de sous-traitants intervenant dans le travail des métaux, mais aussi mieux appréhender ses besoins, telle est l’ambition d’une étude régionale partenariale à laquelle la Direccte Centre-Val de Loire a participé.

Les études de la Direccte - 30 septembre 2016

L’emploi des jeunes de moins de 30 ans en Région Centre-Val de Loire

En Centre-Val de Loire, un salarié en emploi sur cinq a moins de 30 ans. Comme ailleurs, ces jeunes sont plus exposés aux risques professionnels que leurs aînés. En moyenne, ces jeunes entrent rapidement sur le marché du travail et sont peu diplômés. Ils ont un peu plus d’accidents du travail que leurs homologues de province, notamment dans la (...)
Autres publications - 9 septembre 2016

Une évolution des métiers qui transforme la structure des qualifications

Entre 2007 et 2012, la région Centre-Val de Loire enregistre une baisse de plus de 13 700 personnes en emploi, soit -1,37 % (contre +1,01% en France métropolitaine), pour atteindre 993 300 en 2012. Les métiers du tertiaire ont enregistré des créations nettes d’emplois sur la période, pour les catégories les plus qualifiées comme pour les moins qualifiées. Dans les métiers industriels, la diminution de l’emploi déforme la structure des qualifications vers le haut. Les métiers de l’agriculture poursuivent leur diminution débutée au début des années 80 mais à un rythme moins soutenu.

Autres publications - 26 janvier 2016
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics