Accueil > Etudes et statistiques > La conjoncture > Bilan trimestriel > Conjoncture régionale du 3e trimestre 2020 - une reprise éphémère avant un (...)

Conjoncture régionale du 3e trimestre 2020 - une reprise éphémère avant un nouveau confinement

| Publié le 19 janvier 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Au troisième trimestre 2020, l’emploi salarié se redresse en Centre-Val de Loire. Seule l’industrie ne parvient pas à se relancer. Le marché du travail retrouve un niveau comparable à celui d’il y a deux ans. Le net rebond de l’activité économique observé au deuxième trimestre se poursuit, en retrait de 3,2 % par rapport au niveau d’avant-crise. Néanmoins, la reprise semble éphémère à l’aube du nouveau confinement fin octobre, moins drastique globalement, mais renforçant les difficultés dans certains secteurs déjà durablement touchés.

L’emploi salarié rebondit.

En Centre-Val de Loire, l’emploi salarié total repart à la hausse au 3e trimestre 2020 (+ 1,7 %), après deux trimestres fortement marqués par la crise sanitaire. Cette progression des emplois s’explique par une croissance des effectifs dans l’intérim (+ 26 %).
Tous les départements connaissent une hausse des emplois salariés et dans tous les secteurs, excepté celui de l’industrie (de - 1,1 point à - 0,3 point).
Sur un an, l’emploi salarié reste en retrait, tant au niveau régional que national (- 0,8 %), fortement impacté par les deux premiers trimestres 2020.

Le taux de chômage repart à la hausse après une baisse en « trompe-l’oeil ».

Le taux de chômage régional s’établit à 8,2 % à la fin du 3e trimestre 2020, soit 1,4 point de plus qu’au trimestre précédent (9,0 % au niveau national). Dans le contexte de crise sanitaire et économique, il devrait augmenter au cours des prochains trimestres.

Les autorisations de construction de logements se replient.

Elles fléchissent de 4,5 % au 3e trimestre (- 3,4 % en France hors Mayotte), mais plus modérément qu’au deuxième trimestre 2020. Le nombre de logements commencés augmente de 6,0 % (+ 1,0 % au niveau national). La progression provient uniquement des logements collectifs (+ 17 %), tandis que les logements individuels stagnent.

Les créations d’entreprises rebondissent fortement, les défaillances poursuivent leur repli.

Le nombre de créations d’entreprises progresse de 52 % ce trimestre (+ 49 % au niveau national). Leur nombre s’établit à 6 280, soit une hausse de 2140 unités. Tous les secteurs sont concernés par cet important rebond, notamment le commerce, transports, hébergement et restauration (+ 68,7 %) et l’industrie (+ 62 %).
Les défaillances d’entreprises sont à la baisse, tant au niveau régional que national, respectivement de - 14 % et - 9,8 %. Les mesures de soutien accordées aux entreprises en difficulté sont toujours en vigueur.

L’activité touristique soutenue principalement par la clientèle résidant en France.

La région enregistre 1,7 million de nuitées au 3e trimestre 2020, soit une baisse de 20 % par rapport à la même période l’année précédente. La fréquentation hôtelière au niveau de la France entière enregistre un tiers de nuitées en moins.
La baisse régionale est largement imputable à la clientèle venant de l’étranger (- 56 %), celle résidant en France diminue de 5,2 %.

Lire l’intégralité de la note de conjoncture trimestrielle (3ème T 2020) réalisée par l’INSEE.

Documents à télécharger :

Liens
Insee
 

--

Webmestre |