Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Développement des entreprises > Devenir des entreprises créées en 2014 en Centre - Val de Loire

Devenir des entreprises créées en 2014 en Centre - Val de Loire

| Publié le 25 novembre 2020 | Dernière mise à jour le 24 novembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’Insee Centre-Val de Loire a publié ses deux dernières études l’Insee Analyses Centre-Val de Loire n° 67 sur les "Entreprises créées en 2014 : une pérennité à trois ans moins élevée en Centre-Val de Loire" et l’Insee Analyses n° 68 "Trois ans après sa création, une entreprise pérenne sur dix a développé au moins deux emplois supplémentaires".

74 % des entreprises créées en 2014 maintiennent leur activité 3 ans après.

Au 1er semestre 2014, en Centre-Val de Loire, 3 500 entreprises, hors régime de l’auto-entrepreneur, ont été créées. En 2017, 2 600 sont toujours en activité. Le taux de pérennité à trois ans progresse de 1,6 point contre 3,4 points en France métropolitaine par rapport aux entreprises créées en 2010. Elles sont plus pérennes en Centre-Val de Loire dans les secteurs de l’industrie, du commerce-transport et de l’hébergement-restauration.

Avec l’activité, l’expérience est un atout essentiel.

L’activité exercée est le premier déterminant de la survie des nouvelles entreprises. Les moyens humains, financiers et le statut juridique sont également des facteurs de réussite. L’innovation et la motivation du créateur augmentent les chances de survie. La réussite du projet s’appuie aussi sur l’expérience dans le métier et sur le réseau entretenu par les fondateurs. L’impact du diplôme varie selon les secteurs d’activité, en lien avec l’expérience et la formation. Le niveau de diplôme, l’âge et la situation professionnelle antérieure ont peu d’influence sur la pérennité de l’entreprise.

72 % des entreprises artisanales créées en 2014 sont toujours actives en 2017.

1 700 entreprises artisanales ont été créées en Centre-Val de Loire, soit la moitié des créations d’entreprises classiques. Les 1 200 entreprises artisanales toujours actives totalisent 2 760 emplois. Plus de 4 artisans sur 10 développent leur activité dans le secteur de la construction (43 %). Ils sont souvent plus jeunes, avec moins de moyens financiers, mais disposent d’une formation technique et d’une meilleure maîtrise de leur métier.

L’emploi total des entreprises pérennes progresse de 21 %.

Leur effectif passe de 5 141 emplois en 2014 à 6 237 en 2017. Ces créations d’emplois compensent en partie les pertes liées aux cessations d’activité. 80 % de ces créations d’emplois en 3 ans se concentrent dans 280 entreprises dynamiques. Elles sont plus présentes dans l’hébergement-restauration (11 %), les activités de soutien (12 %) et finance-assurance (16 %). À l’inverse, la baisse des emplois concerne essentiellement les entreprises artisanales.

Pour en savoir plus :
Les versions numériques et les données chiffrées sont accessibles ici.
La vidéo de présentation de l’étude réalisée en partenariat avec la CRMA est accessible ici.
--

Webmestre |