Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Développement des entreprises > Référent Unique Investissement > Investissement internationaux en Centre-Val de Loire en 2019

Investissement internationaux en Centre-Val de Loire en 2019

| Publié le 3 juin 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

45 décisions d’investissement issues d’entreprises de 17 pays différents ont ciblé en 2019 la région Centre-Val de Loire et ont permis de créer ou de maintenir 1 442 emplois. Cela représente une hausse de 32 % du nombre de projets, comparativement à 2018, et conforte la place du Centre-Val de Loire en tant que 3ème région française en termes de croissance des investissements étrangers.

La grande majorité des projets recensés (58 %) en Centre- Val de Loire concerne la fonction de production, qui génère 72 % des emplois. Les services aux entreprises occupent également une part importante des projets en Centre-Val de Loire, puisque l’on recense environ 7 projets (16 %) dans cette fonction qui sont à l’origine de plus de 220 emplois (16 %).

Les quatre secteurs qui concentrent près de la moitié (49 %) des projets en région Centre-Val de Loire sont les machines et équipements mécaniques (18 %), le transport et stockage (11 %), l’agroalimentaire (11 %) et le secteur des conseils et services aux entreprises (9 %). Un tiers des emplois créés ou maintenus cette année provient du secteur des matériels aéronautiques, navals et ferroviaires.

Ce résultat découle en partie du projet de reprise de la société Indraero Siren, filiale du groupe français LISI, spécialisée dans la fabrication de structures complexes pour le marché de l’aéronautique, par le fonds allemand Quantum Capital Partners. Ce projet a permis de sauvegarder 422 emplois à Argenton-sur-Creuse et Déols et d’en créer 5 supplémentaires. Les décisions d’investissement allemandes constituent la part la plus importante (27 %) des investissements en Centre-Val de Loire et la 1re source d’emplois (37 %). Viennent ensuite les États-Unis (16 % des projets et 10 % des emplois).
73 % des projets sont des extensions de filiales.

Documents à télécharger :

--

Webmestre |